Du 2 au 5 juin, l’île de Marie-Galante a vécu au son et au rythme des artistes invités pour le 18e Festival Terre de Blues, grand moment de musique et de fête sur l’île. Cette année, l’événement a accueilli près de 12 000 personnes, et réunit un florilège d’artistes liés par les mélodies nées sur des territoires où le blues et les genres musicaux qui en découlent sont endémiques : la Guadeloupe, bien évidemment, mais aussi la Réunion, les Etats-Unis, la Jamaïque,  et le Sénégal. « Nous avons voulu lier Saint-Louis, la commune de Marie-Galante à d’autres Saint-Louis dans le monde, en réunissant des artistes capables de représenter ces territoires« , s’est félicité Maryse Etzol, présidente de la communauté de commune de Marie-Galante et également du festival, et qui commence déjà à penser à l’édition suivante. « L’année prochaine, cela pourrait être une marraine« , souligne Mme Etzol. Cette année, 100e anniversaire de la naissance du poète Guy Tirolien, c’est sous son parrainage posthume que le festival s’est tenu, et a érigé la poésie en maîtresse de cérémonie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Articles similaires