« En art, point de frontières » disait Victor Hugo. Cette citation, Admiral T n’a pas tardé à la mettre en application. Le chanteur Guadeloupéen se trouve actuellement au Chili dans le cadre de sa tournée, Totem World Tour. Une première en 20 ans de carrière.

« Ou sav sé Gwada mwen soti », (tu sais que je viens de la Guadeloupe, ndlr) ce gimmick signé Admiral T peut-être reconnu parmi des milliers et a résonné cette semaine à travers le Chili. Vous avez bien lu, le Chili, ce pays d’Amérique du Sud partageant ses frontières avec le Pérou au nord, la Bolivie au nord-est et l’Argentine à l’est et dont le territoire forme une étroite bande allant du désert d’Atacama jusqu’au cap Horn.

C’est là-bas que le chanteur guadeloupéen a posé ses valises il y a quelques jours avec son équipe pour une série de prestations entrant dans le cadre de sa tournée Totem World Tour. Vous l’aurez compris avec le mot « World » (le monde en anglais, ndlr) qui n’est pas là par hasard, Admiral T a bien l’intention d’amener la Guadeloupe et le reggae/dancehall bien au-delà des frontières et ça débute par l’Amérique du Sud.

 

Le chanteur s’est produit cette semaine au Chili pour la première fois de sa carrière notamment à l’occasion de la 16ème édition du Festival Siempre Vivo Reggae 2017 dont il était l’une des têtes d’affiche. Après avoir fait vibré la veille plusieurs centaines de spectateurs dans un club chilien où il a pu constater sa notoriété dans un pays où le reggae/dancehall n’est pas une institution, c’est dans ce festival implanté dans la capitale, Santiago qu’il s’est produit aux côtés de deux autres Born Jamericans ou encore, Fyahbwoy.

© Facebook / Admiral T Officiel

Devant plusieurs milliers de spectateurs rassemblés dans le Teatro Caupolicàn qui peut accueillir plus de 4 000 personnes, le Guadeloupéen a repris ses titres phares qui ont fait de lui une figure de la musique caribéenne. A 36 ans, voilà une belle opportunité de démontrer que l’art n’a pas de frontières et de permettre à un pays immense comme le Chili de positionner désormais la Guadeloupe sur la carte du monde.