Le documentaire « Aventure, retour au pays natal » d’Aurylia Rotolo et de Benjamin Hoffman a remporté ce mardi 20 juin, l’étoile de la Scam (Société civile des auteurs multimédia).

Quitter le « pays » pour subvenir à ses besoins et espérer vivre une vie meilleure nourrissaient Marlyse Jack et Robert-Alain qui ont tous deux quitter le Cameroun pour atteindre leurs objectifs. Après des années à braver les frontières sans l’ombre d’un petit bonheur à l’horizon, ces deux nomades en quête de prospérité prennent une décision radicale : retourner vivre au Cameroun.

© Art & Vision Productions

Produit par Empreinte Digitale et Art & Vision Productions, cette histoire mettant en scène deux personnages a reçu l’étoile de la Scam aux côtés de 29 autres films ce 20 juin, parmi plus de 400 œuvres en compétition. Avant d’être primé, ce documentaire a été le lauréat de la Bourse « Brouillon d’un rêve » délivrée par la même société.

Benjamin Hoffman (à g.) et Joachim Landau © Art & Vision Productions

Une collaboration qui tombe à pic

A la recherche d’un co-producteur pour produire un documentaire sur le retour au pays d’un groupe d’immigrés camerounais, Joachim Landau de la société parisienne Empreinte Digitale a sollicité Christine Bélénus et Nina Vilus de la société Art & Vision Productions pour le co-produire.

« À cette époque nous étions déjà en train de développer un documentaire sur la thématique de l’immigration et il nous a paru intéressant d’en faire le thème central de nos productions pour 2016. Ensuite ce qui nous a également séduit est bien évidemment l’intention artistique et éditoriale du projet. Un documentaire hybride mêlant animation et images réelles pour traiter de l’immigration par le prisme de celui qui retourne, souvent plein de désillusions, rendait le film singulier et intéressant », raconte Nina Vilus, productrice d’Art & Vision.

© Art & Vision Productions – Nina Vilus et Christine Bélénus

Tout en étant satisfaits du travail accompli, la nouvelle a rendu l’équipe du documentaire très fière surtout lorsque l’on sait que « le film a été un film très difficile à financer et n’a pu voir le jour que grâce au travail et à la témérité des réalisateurs Aurylia Rotolo et Benjamin Hoffman mais aussi des autres membres de l’équipe et parce que nous producteurs d’Empreinte Digitale et d’Art & Vision Productions y avons cru jusqu’au bout. Cette étoile récompense les auteurs réalisateurs pour leur créativité et leur travail mais je serai tentée de dire qu’il récompense aussi la créativité des producteurs qui se sont battus pour aller chercher du financement en Guadeloupe. Car sans la Région Guadeloupe et Canal + Antilles, nos principaux partenaires, le film n’aurait peut-être pas vu le jour », explique Nina Vilus.

Un documentaire aux multiples prix…

Depuis sa création, il y a 12 ans, la Scam a pour but de récompenser les œuvres les moins médiatisées mais ayant autant de mérites. Cette année, en plus de leur étoile, les trente récompensés sur les 450 documentaires en compétition ont reçu 4 000 €.

Les 4 et 5 novembre prochain, le documentaire sera présent au « Festival des Etoiles », ce sera l’occasion pour le public de rencontrer les membres de l’équipe.

« Aventure, retour au pays natal » a de quoi être fier car ce documentaire était en sélection officielle au Festival des Créations Télévisuelles de Luchon et a également reçu le prix du meilleur documentaire au FIFP (Festival International de Film Panafricain de Cannes).

Avant-première du documentaire en Guadeloupe © Art & Vision Productions

…et ce n’est pas fini !

Ça ne s’arrête pas là, puisque le film « Entre 2 Rives – de Saint-Domingue à Poine-à-Pitre » de Christelle Theophile et Mariette Monpierre se trouve être en sélection officielle documentaire au Trinidad and Tobago Film Festival. Un film produit également par Art & Vision Productions mais aussi Les films Jack Fébus et en co-production avec France Télévision et Canal+ Antilles.

©Art & Vision Production

« Nous sommes ravies, Christine, Christelle, Mariette et moi, et bien sûr nos coproducteurs des films Jack Fébus de montrer Entre 2 Rives à nos voisins de la caraïbe anglophone. Trinidad en aura la primeur et c’est très bien. Notre mission chez Art & Vision est d’exporter nos œuvres afin qu’elles soient vues par le plus grand nombre et donc la diffusion en festival est une des meilleures façons de le faire. Je ne sais pas encore quels documentaires seront en lice face à nous mais il est clair que nous y allons pour remporter un prix! Et si ce n’est pas le cas, et bien tant pis. Nous reprendrons le chemin des tournages pour encore proposer quelque chose de bien l’année suivante », conclut Nina Vilus, productrice d’Art & Vision Production.

Articles similaires