Après avoir été investi président dimanche 14 mai, Emmanuel Macron a du rapidement se mettre au travail. Premier chantier : la nomination et l’installation de son Premier ministre qui sera l’actuel maire du Havre, Edouard Philippe.

Dimanche dernier, tous les regards étaient posés sur Paris où se tenait la cérémonie d’investiture du nouveau président de la République. Après le traditionnel cérémonial au Palais de l’Elysée puis la remontée des Champs-Elysées pour se rendre à l’Arc de Triomphe puis à la Mairie de Paris, le président de la République Emmanuel Macron n’a pas eu beaucoup de temps pour se remettre de cette journée.

A peine cette journée s’achevait-elle qu’il devait préparer son premier grand rendez-vous ce lundi, la nomination et l’installation de son Premier ministre. Une nomination plus qu’attendu puisque les pronostics allaient déjà bon train depuis plusieurs jours. Si certains pariaient sur la nomination de Sylvie Goulard, d’autres évoquaient la possibilité de voir une autre femme s’installer à Matignon, Anne-Marie Idrac. Au final, ce ne sera ni l’une ni l’autre puisque ce lundi, Emmanuel Macron a nommé Edouard Philippe comme Premier ministre.

Qui est Edouard Philippe ?

Né le à Rouen, Edouard Philippe est d’abord membre de l’Union pour un mouvement populaire puis du parti Les Républicains, il est actuellement député de la 7e circonscription de la Seine-Maritime, maire du Havre et président de la Communauté de l’agglomération havraise.

Avocat de profession, Edouard Philippe a cumulé plusieurs casquettes politiques, de maire-adjoint à membre du cabinet d’Alain Juppé au ministère de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables puis conseiller général, président de communauté d’agglomération avan d’être élu maire du Havre en 2014.

En 2017, il fait partie de l’équipe de campagne d’Alain Juppé, candidat à la primaire présidentielle Les Républicains de 2016. Il est son co-porte-parole avec Benoist ApparuLe 2 mars 2017, dans le cadre de l’affaire Fillon, il quitte l’équipe de campagne de François Fillon à l’élection présidentielle. Pour respecter la loi sur le cumul des mandats, il renonce à se présenter aux élections législatives de 2017. Ce 15 mai, il est nommé Premier ministre d’Emmanuel Macron et devient ainsi le 23ème Premier ministre sous la Vème République.

Articles similaires