Dès le 1er juillet 2017, toutes les plaques d’immatriculation des deux roues motorisés et des quads disposeront du même format règlementaire.

La plaque d’immatriculation devra mesurer 21 cm x 13 cm, conformément aux dispositions de l’arrêté du 9 décembre 2016. Tout conducteur de véhicule intercepté avec une plaque non conforme, illisible ou amovible sera sanctionné d’une amende de 4e classe (135 €), annonce l’Etat.

Dans un communiqué, il est rappelé que jusqu’à présent, seuls les véhicules mis en circulation à compter du 1er juillet 2015 avaient l’obligation de respecter ces dimensions.

Cependant, le Comité interministériel de la sécurité routière a décidé de généraliser l’uniformisation des plaques à l’ensemble du parc. Cette mesure permettra de renforcer l’efficacité des forces de l’ordre engagées pour prévenir la délinquance routière et de garantir l’égalité du traitement des usagers face aux contrôles.

Une décision forte notamment dans les Outre-mer où la mortalité routière chez les conducteurs de deux-roues motorisés est préoccupante. En 2016, 22 personnes ont ainsi perdu la vie sur de tels engins, soit 39 % du total des 57 tués de la route en Guadeloupe. En Martinique, depuis le début de l’année, 14 personnes ont perdu la vie dont une majorité à deux roues.

Depuis novembre 2016, le port de gants de motocyclisme certifiés CE est devenu obligatoire aux conducteurs et aux passagers qui circulent à motocyclette sous peine de verbalisation. Cette mesure ayant pour but de limiter la gravité des blessures en cas de chute. 

Articles similaires