Ce mardi, l’accord de Guyane a été publié au Journal officiel. La signature de ce texte a mis fin au conflit social qui paralysait le département d’Outre-mer durant plusieurs semaines.

Une fois signé, l’Accord de Guyane est venu mettre fin à un conflit social en Guyane qui durait depuis un mois. Ce document avait été paraphé et signé par le collectif « Pou Lagwiyann dékolé » (Pour que la Guyane décolle), les élus du territoire et le préfet. Une clause indiquait par ailleurs cette parution au JO.

A l’issue de cet accord, le collectif avait levé tous les barrages qui bloquaient le territoire depuis plus d’un mois pour réclamer des mesures financières permettant à ce territoire d’Outre-mer situé en Amérique du Sud de rattraper son retard sur l’Hexagone, rappelle l‘AFP.

Dans cet « Accord de Guyane du 21 avril 2017 – Protocole ‘Pou Lagwiyann dékolé‘ », les signataires « prennent acte » du plan d’urgence proposé le 2 avril par le gouvernement pour des mesures d’un montant de 1,08 milliard d’euros. Parmi elles, on trouve notamment des mesures pour la sécurité, pour la justice, pour la santé ou encore pour l’éducation.

L’accord englobe un plan d’urgence immédiat d’1,1 milliard d’euros proposé depuis plusieurs semaines par l’Etat, comprenant des mesures en matière d’éducation, de santé et de sécurité. Il prévoit notamment un soutien exceptionnel à la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) afin de lui permettre de payer ses fournisseurs et de relancer la commande publique, à hauteur de 212 millions d’euros, ainsi qu’un soutien fort aux constructions scolaires en Guyane face à la progression de la démographie dans les collèges et les lycées, à hauteur de 400 millions d’euros, précise par ailleurs le ministère. L’accord « acte » également la demande de mesures supplémentaires du collectif et des élus à hauteur de 2,1 milliards d’euros.

Autre point essentiel, la validation de l’Accord de Guyane qui comprend les 15 accords thématiques supplémentaires, signés à la suite des ateliers organisés dans la nuit du 1er au 2 avril 2017.

Articles similaires