C’est encore une version beta que la start-up An Sav Fe Sa propose à ses clients. Carter est une application, conçue pour être utilisée sur les téléphones mobiles. Elle se veut un outil pour faciliter les transports collaboratifs en Guadeloupe.

An Sav Fe Sa, une start-up qui veut moderniser le transport aux Antilles présente, quelque mois après la création de sa plate-forme de covoiturage et de chauffeurs privés, l’application smartphone associée.

L’application s’appelle Carter et propose à ses clients les mêmes services que la plate-forme, c’est à dire un service de covoiturage, un partage des trajets, mais aussi un service de chauffeur privé.  A la fois un peu comme le géant du covoiturage Blablacar, un peu comme le géant du VTC (Véhicule de tourisme avec chauffeur) Über.

L’application propose également un service « girls only », où les filles pourront monter dans les voitures d’autres filles, qui préfèrent le « non mixte », quel que soit le service utilisé. Une question de sécurité pour le membres de l’équipe, qui l’indiquent sur leur blog :

 

 

« L’objectif avec Carter, est de créer dans notre communauté un espace de confiance. Le fait que certaines femmes refuseraient de voyager avec un homme qu’elles ne connaissent pas, nous a poussé à envisager l’option “Girls Only”. L’idée est que “Girls Only” permettrait de trouver un covoiturage ou chauffeur privée entre femme. Les annonces ne seraient consultables que par des femmes et la mention “Girls Only” serait clairement mentionnée dans l’annonce. »

C’est donc une toute première version qui a été mise en service, et qui sera d’abord testée par des utilisateurs, ceux qui se sont inscrits sur sa plate-forme, avant d’être commercialisée ultérieurement. Dans une vidéo sur twitter, l’un de ses concepteurs Yannick l’assure : la version définitive et commercialisable, c’est pour bientôt.

Pour améliorer leur « bébé », Yannick JOTHAM et Alicia HADJARD, les fondateurs de la start-up An Sav Fè Sa ont lancé une campagne de financement participatif (crowdfunding) sur la plateforme Ulule. « Pour vous proposer une application fiable, qui répondra à la perfection aux attentes de chacun et garantira un service toujours plus efficace et immédiat, le financement servira à plusieurs choses« , assurent-ils dans le descriptif du projet. En effet, les jeunes entrepreneurs ont travaillé sur plusieurs plans de développement de leur produit. Près de 8000 euros et plus de 150 contributeurs ont déjà témoigné de leur soutien.

Articles similaires