Matoutou falaise
©Backwater reptiles

Des matoutous falaises, des mygales colorées nichées dans les forêts de Martinique, sont mises en vente sur des sites américains animaliers spécialisés. Pourtant, un arrêté préfectoral interdit la capture de cette espèce depuis 1995.

Elle ne sera pas inconnue aux randonneurs qui s’aventurent sur les routes de la Trace entre Fort-de-France et Morne-Rouge en Martinique. L’aviculaire antillaise, plus connue sous le nom de matoutou falaise (nom scientifique : Avicularia versicolor) est une espèce d’araignées mygalomorphes de la famille des Theraphosidae.

En Martinique, cette mygale est interdite à la capture sur l’île depuis plus d’un demi-siècle. Pourtant, elle se retrouve à la vente sur des sites internet américains comme Backwater reptiles qui proposent la vente de reptiles, amphibiens et insectes.

Matoutou falaise
©Backwater reptiles

 

« Nous avons plusieurs mygales aviculaires antillaises à vendre à des prix vraiment bas », détaille l’auteur de l’annonce. « C’est une mygale très populaire en raison de son comportement très docile et une coloration remarquable ». Prix des espèces : 49,99 dollars. Origine : Martinique et Dominique.

Une mygale « très colorée et très docile »

La matoutou falaise est fréquemment aperçue dans les forêts humides des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Dominique). Les espèces adultes peuvent mesurer de 6 à 10 cm et sont facilement reconnaissables à leurs pattes roses violacées et à leur abdomen rouge vif marqué d’une tache rose pâle.

« C’est une mygale endémique de Martinique faisant l’objet de nombreuses convoitises car très colorée et très docile », explique Nathalie Nérée, chargée de communication de la DEAL Martinique. En 2006, cette espèce était au cœur d’un trafic démantelé par le concours des autorités de la Martinique, la France hexagonale et la Confédération helvétique (Suisse).

En Martinique, la capture du matoutou falaise est interdite selon un arrêté préfectoral pris le 9 novembre 1995. Mais cette décision ne concerne que le département. La mygale peut donc être élevée en France hexagonale ou à l’étranger dans un cadre légal voire proposée à la commercialisation. « Se pose toutefois la question de l’origine des premiers spécimens… prélevés forcément dans la nature », rappelle Nathalie Nérée.

Pour rappel, en France, « une autorisation de détention peut être requise » pour un animal ne figurant pas sur la liste des animaux domestiques, selon le site du service public.

 

Mis à jour : Un projet d’arrêté a été déposé par la DEAL Martinique afin de protéger la matoutou falaise au niveau national.

Articles similaires

Laisser un commentaire