© Pixabay / Skeeze

Une étude américaine révèle que le virus du zika pourrait stationner dans les yeux. Des tests ont été réalisés sur des souris afin d’expliquer les symptômes oculaires que peut entrainer la maladie.

« J’avais 52 de tension dans les yeux et je restais toute la journée dans une pièce sombre incapable de supporter une source de lumière. J’avais les yeux rouges fluo et c’était une douleur atroce. »

Comme beaucoup de personnes atteintes du zika, Yannick a été touché aux yeux. Vision trouble, lunettes noires de jour comme de nuit. Un symptôme auquel les scientifiques ont peut-être trouvé une explication.

Selon une étude publiée mardi dans la revue américaine Cell Reports, le virus subsisterait dans les yeux. Une découverte réalisée après des expériences sur des souris. Conséquences : des maladies oculaires mais aussi, dans des cas extrêmes, la perte totale de la vue.

© Cell reports
© Cell reports

Selon le docteur Michael Diamond, professeur à la faculté de médecine de l’université Washington à St. Louis (Missouri) et co-auteur des travaux, les yeux pourraient être « un réservoir pour le virus Zika .». Reste à vérifier ces constats sur des humains.

En attendant, les tests sur des rats de laboratoire ont montré que le virus pouvait vivre jusqu’à 7 jours dans les yeux. Sa signature génétique a également été relevée dans le canal lacrymal d’une souris 28 jours après l’infection mais le virus était mort. Les médecins sont néanmoins prudents. Selon Jonathan Miner, professeur adjoint de médecine à l’université Washington « cela ne veut pas dire qu’il ne pourrait pas être infectieux dans les yeux des humains pendant un certain laps de temps ». L’étude est donc encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Elle devra notamment déterminer si le virus remonte jusqu’au cerveau, le long du nerf optique.

Articles similaires

Laisser un commentaire