La menace liée à l’Onde Tropicale située à environ 1 000 km de la Martinique, se précise ce mardi. La Martinique a été placée en vigilance orange tandis que la Guadeloupe vient d’être placée en vigilance jaune, à la mi-journée. Selon Météo France, l’onde tropicale ne devrait pas tarder à se renforcer rapidement en Dépression Tropicale puis Tempête Tropicale.

En maintenant son chemin vers l’Ouest-Nord-Ouest, l’Onde Tropicale qui menace les petites Antilles devrait atteindre la moitié sud de l’arc Antillais d’ici mercredi après-midi en étant alors au stade de Tropicale ou Tempête Tropicale, annonce Météo France dans son dernier bulletin. La Martinique déjà en vigilance jaune depuis lundi soir a été placée en vigilance orange ce mardi midi.

Toutes les écoles (maternelle, élémentaire, collège, lycée) de l’île seront fermées ce mercredi a t-on appris, en début de soirée par le biais d’un communiqué de presse de la Préfecture de la Martinique.

La Guadeloupe de son côté a été placée ce mardi en fin de journée en vigilance orange pour Vents violents, Fortes pluies et Orages, Mer dangereuse à la côte. La partie la plus active de ce phénomène intéressera surtout la moitié sud de l’Arc Antillais à partir de mercredi matin, mais la Guadeloupe va néanmoins subir des vents forts, des passages d’averses orageuses et les conditions de mer vont fortement se dégrader.

© Wundermap

© Wundermap

Du côté de la Martinique, ce phénomène peut engendrer de très fortes pluies orageuses, des rafales de plus de 100 km/h et une mer forte avec des vagues moyennes de plus de 4 mètres, avec le pic du risque entre mercredi midi et jeudi matin, précise les services météorologiques.

Un appareil des  a décollé en fin de matinée ce mardi vers l’onde tropicale pour en étudier l’intensité et la structure exacte, précise Ouragans.com. Un appareil qui a survolé l’arc antillais en passant non loin de la Guadeloupe.

© Tropical Atlantic

© Tropical Atlantic

Pour suivre l’évolution de cette onde tropicale via le site de Météo France : activité cyclonique en cours et sur Twitter : Ouragans.com.