© My Trip in Paris

Les mesures en faveur des ménages et des entreprises se poursuivront en 2017, avec notamment une baisse supplémentaire d’un milliard d’euros de l’impôt sur le revenu et une réduction progressive de l’impôt sur les sociétés à 28 %.

L’annonce est détaillée sur le site web du Ministère de l’économie. Le Gouvernement annonce ainsi avoir décidé de « rendre aux Français une partie des efforts qui leur ont été demandés ». Ce dernier inscrirait dans le projet de loi de finances pour 2017, une quatrième baisse d’impôt consécutive sur le revenu des ménages d’un milliard d’euros, soit un total de 6 milliards depuis 2014. Dans le même temps, le taux d’impôt sur les sociétés serait abaissé progressivement à 28 % sur l’ensemble des entreprises d’ici 2020, en commençant par les petites et moyennes entreprises (PME).

Un milliard d’euros de baisse supplémentaire de l’impôt sur le revenu

Pour le Gouvernement, le Pacte de responsabilité et de solidarité, décidé en 2014, a été intégralement mis en œuvre en 2016 et aurait bénéficié à 12 millions de foyers, pour un montant de 5 milliards d’euros. En 2016, ce sont ainsi 8 millions de foyers qui ont vu leur impôt baisser, dont près de 6 millions de plus de 200 euros, précise t-il.

Pour 2017, le Gouvernement semble vouloir poursuivre sur la même dynamique en poursuivant la baisse de l’impôt sur le revenu pour un montant supplémentaire d’un milliard d’euro, soit 6 milliards de baisse au total depuis 2014. Cette mesure prendrait la forme d’une réduction d’impôt de 20 %, sous condition de revenus.

Elle concernerait tous les célibataires, divorcés et veufs ayant un salaire inférieur à 1 700 euros nets par mois. Ce seuil serait doublé pour les couples et majoré en fonction des charges de famille. Un lissage entre 1 700 et 1 900 euros nets par mois permettrait enfin, d’éviter tout effet de seuil.

Quelques exemples de situation :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Gouvernement conclut en précisant que cette nouvelle baisse profitera à plus de 5 millions de foyers fiscaux, pour un gain moyen de près de 200 euros.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.