© Pixabay / jarmoluk

Certains vous diront que boire de l’alcool sans connaître les effets de l’ivresse, ce n’est pas du jeu pourtant, votre corps ne vous remerciera jamais assez de lui épargner les désagréments liés à une « bonne cuite ». Un chercheur anglais a peut-être trouvé la solution grâce à l’alcosynth, c’est à dire boire de l’alcool et ne plus avoir la gueule de bois.

Son initiative peut paraître surprenante mais David Nutt est un homme qui vous veut du bien. Dans un article du journal The Independant relayé par Pourquoi Docteur, on découvre que ce chercheur anglais a réussi à synthétiser la molécule de l’alcool avec laquelle il a créé une boisson baptisée alcosynth. En clair, vous buvez cette boisson, vous ressentirez l’ivresse sauf que ses effets ne dureraient que deux heures environ et se dissiperaient sans générer les désagréments de la gueule de bois, (nausées, maux de tête, maux d’estomac, etc…). L’alcosynth, une molécule de synthèse qui préserverait des effets indésirables de l’alcool.

« Nous avons de bonnes connaissances des effets de l’alcool sur le cerveau, nous les comprenons de manière très précise depuis une trentaine d’années », explique le scientifique, qui estime que le public est en demande de boissons qui ne soient pas mauvaises pour la santé.

Selon les travaux en cours, qui n’ont toutefois fait l’objet d’aucune publication précise le journal, l’alcosynth serait également moins dangereuse que l’alcool si elle est consommée à haute dose. Pour arriver à ce résultat, David Nutt a breveté environ 90 composants chimiques.

C’est en menant des recherches sur des substances ayant les mêmes effets sur le cerveau que l’alcool que David Nutt et son équipe sont parvenus à mettre au point cet alcool synthétique qui à terme soit d’ici 2050 parait-il, pourrait remplacer l’alcool que nous consommons aujorud’hui et dont le corps humain se passerait volontiers.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.