L’histoire de Yorrick Saint-Louis, c’est celle d’un projet étudiant devenu l’aventure d’une vie. Ce Martiniquais de 28 ans a fondé la startup Kyrioo, dont le site Internet La Maison des Antilles permet aux gourmands et aux curieux de s’approvisionner en produits 100% antillais.

« J’ai toujours voulu dans un coin de ma tête monter mon entreprise », révèle Yorrick Saint-Louis. Et c’est en mai 2011, alors étudiant en 5ème année d’école de commerce, qu’il décide de « tester la viabilité d’un business ». La Maison des Antilles est le fruit d’un constat presque criant : il est difficile d’avoir accès à certains produits antillais, alors qu’il existe de nombreux sites de commerce en ligne et de marketplace. Dès l’obtention de son diplôme, sept mois après la création du site, il se concentre sur le lancement de son activité. « Dès le premier mois, ça a plutôt bien fonctionné », se rappelle-t-il.

350 à 450 produits antillais proposés

« Kyrioo est un distributeur multicanal de produits antillais. Nous les vendons via notre site La Maison des Antilles à des particuliers, ainsi qu’à des professionnels (notamment comités d’entreprise) et aussi lors de foires », détaille son fondateur. Du rhum, du jambon de Noël, des bonbons, etc… Une gamme variée qui a séduit des groupes comme Total, Bouygues, Bosch ou encore Nintendo. L’avantage pour ces compagnies est de ne pas avoir à se tourner vers plusieurs fournisseurs pour réaliser par exemple un coffret cadeau, tout est centralisé. Yorrick Saint-Louis vend des produits venant de différentes marques et met également à disposition les siens par le biais de l’épicerie fine.

Sur le site de la Maison des Antilles sont recensés 350 à 450 produits, dont régulièrement des nouveautés. « Nous essayons d’offrir des produits innovants, qualitatifs, sains (sans conservateurs, huile de palme et certains sont bio. Mais le plus important est que le produit soit 100% local et directement acheté auprès de producteurs antillais », explique Yorrick Saint-Louis.

© Kyrioo
© Kyrioo

Au fil des années s’est installé une relation de confiance entre l’entrepreneur et ses collaborateurs. « Nous avons mis en place un pack export pour que les producteurs intéressés puissent découvrir la manière dont leurs produits seront vendus par nos soins », précise le jeune entrepreneur. La Maison des Antilles est principalement introduite en Martinique grâce au cluster Inovagro. La startup souhaiterait compter plus de producteurs guadeloupéens dans ses rangs.

« Dès que le producteur nous envoie son produit, nous prenons en charge la logistique, la distribution et la communication. Nous leur offrons une vitrine sur notre site. Nous sommes en train de mettre en place des conventions avec des transitaires pour prendre en charge la logistique de A à Z. Nous espérons que les choses soient actées pour 2017 et ainsi nous pourrons mutualiser les commandes », renchérit Yorrick Saint-Louis. Les producteurs doivent s’allouer d’une capacité d’une à deux palettes par mois en terme de production.

Un chiffre d’affaires de plus de 100 000 euros

En janvier 2016, l’équipe de Kyrioo a entamé une campagne de financement participatif (crowdfunding) avec un objectif d’un montant de 60.000 euros. Des fonds qui sont arrivés plus vite qu’elle ne l’avait prévu. « Nous sommes en pourparlers avec d’autres investisseurs et nous avons franchi la barre des 100 000 euros. Nous avons poussé la campagne jusqu’au 23 septembre pour espérer atteindre les 140 000 euros ». Une somme qui servira notamment à favoriser l’embauche.

Depuis le 5 septembre 2016, le groupe Kyrioo avec son site La Maison des Antilles est intégré à l’incubateur Ionis 361. Yorrick Saint-Louis « est seul à temps plein depuis septembre 2014, soit deux ans sur les cinq ans d’activité de l’entreprise ». Il possède deux associés, l’un à temps partiel et l’autre réalise des collaborations ponctuelles. L’équipe est actuellement en pleine session de recrutements et recherche deux stagiaires ou deux étudiants en contrats de professionnalisation, avec elle l’espère, une embauche à la clé. Cela fait deux ans que l’activité de Kyrioo se développe de manière significative et son chiffre d’affaires s’élève déjà à plus de 100 000 euros.

yorrickmda

En moyenne, la Maison des Antilles reçoit 500 visiteurs par jour, pouvant aller jusqu’à 1 000 , particulièrement durant les fêtes de fin d’année, une période frénétique pour l’entreprise. « Nous réalisons 15% de notre chiffre d’affaires à l’international et 30% des visiteurs sur notre site proviennent de destinations internationales ». En France, les principales livraisons sont réalisées dans les régions du Rhône-Alpes, de la Côte d’Azur, de l’Île-de-France et de l’Alsace. À l’échelle européenne, si la France reste la destination phare, elle est suivie par la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, le Royaume-Uni et l’Allemagne. « Nous recherchons notamment des partenariats dans le tourisme », ajoute Yorrick Saint-Louis.

L’an dernier, l’entrepreneur martiniquais a été nominé dans la catégorie « entrepreneur de l’année «  par les membres des « Trophées des entrepreneurs AfroCréols ».

Articles similaires

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.