© Aischa Bamboux

« Veni, vidi, vici ». L’équipage Zapetti/Gerblé/L’Appaloosa patronné par Loïc Mas a remporté ce dimanche à Fort-de-France, la 32ème édition du Tour de la Martinique des yoles rondes. Après avoir été titré en championnat, l’équipage franciscaine réalise le doublé cette année et s’octroie également deux étapes sur le Tour des Yoles 2016 dont la 7ème et dernière, ce dimanche.

De l’avis des spécialistes, cette 32ème édition du Tour de la Martinique des yoles rondes restera dans les annales. Engagée, rythmée, spectaculaire, tous les ingrédients étaient présents au cours de cette semaine afin d’offrir au public martiniquais et pas que, un spectacle digne des plus grandes compétitions nautiques au monde. Si l’organisation du Tour craignait que les intempéries ne viennent compliquer la tâche des yoleurs durant la semaine, le temps a joué le jeu cette année et a permis aux 19 équipages de s’exprimer librement dans des conditions souvent optimales.

La première yole à avoir sorti son épingle du jeu dans cette édition 2016 est UFR/Chanflor, une grande habituée du Tour des yoles et de la victoire. La yole robertine patronnée par le multiple vainqueur du Tour Félix Mérine, a rapidement annoncé la couleur en remportant les trois premières étapes de cette édition 2016. Une domination qui laissait à croire de prime abord que la yole robertine serait le grand vainqueur cette année mais c’était sans compter sur la fougue des autres « mapipis » que sont Ets Rosette/Orange, Zapetti/Gerblé/L’Appaloosa ou encore, Brasserie Lorraine/SARA Energies Nouvelles plus que jamais prêtent à en découdre avec le vainqueur de l’an dernier.

Après avoir enchaîné trois victoires d’affilée (prologue + étape 1 et 2) et arboré le maillot rouge, UFR/Chanflor a d’abord vu Ets Rosette/Orange lui résister et récupérer le maillot rouge de leader au temps à l’issue de la 3ème étape entre Le Marin et Le Vauclin. Un maillot rouge que la yole franciscaine ne gardera que l’espace d’une journée. Le lendemain, un autre prétendant à la victoire finale, Zapetti/Gerblé/L’Appaloosa, décide de sortir les griffes.

Le jeune équipage qui gérait son tour jusque là a donc passé la vitesse supérieure en milieu de semaine pour remporter l’étape entre Le Vauclin et Trinité, enfiler le maillot rouge de leader au général et distancer ces concurrents directs. Un maillot rouge que l’équipage franciscain ne quittera plus et conservera jusqu’à la dernière étape ce dimanche à Fort-de-France. Sur la plage de la Française, les jeunes yoleurs amenés par Loïc Mas remportent le Tour des Yoles 2016 mais s’adjuge également la 7ème étape.

Après huit jours de compétition sur l’eau, les jeunes yoleurs de Zapetti/Gerblé/L’Appaloosa prouve que l’avenir de la yole ronde est assuré en Martinique. Une jeune génération qui aura fait preuve de sagesse et de maîtrise afin de démontrer aux « anciens » que la passation peut désormais avoir lieu dans les bonnes conditions. Reste maintenant à la génération des Mas, Rémy ou encore, Jacqua à poursuivre sur leur lancée. En attendant, certains comme la légende du Tour de la Martinique des yoles rondes, Félix Mérine (patron de la yole UFR/Chanflor) donnent d’ores et déjà rendez-vous à tout ce beau monde l’an prochain pour une nouvelle bataille qui s’annonce des plus passionnantes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.