© Twitter / Guillaume Gabriel

Ce dimanche soir, le rideau est tombé sur les Jeux Olympiques de Rio. Après quinze jours d’émotion, de tensions et de passion, l’heure est au bilan. Côté français, il est plutôt positif puisque la France termine 7ème au classement des nations avec en prime un nouveau record de médailles (42). Parmi celles-ci, une dizaine a été décrochée par des sportifs ultramarins. Combien cela leur rapportera t-il ? La réponse en chiffres…

Premier élément à retenir : les sportifs qui obtiennent une médaille aux Jeux olympiques et paralympiques et les guides ayant concouru, dans une épreuve des jeux Paralympiques, aux côtés d’un sportif médaillé, reçoivent une prime de l’État, nous explique le site web officiel de l’administration française.

Si lors des Jeux Olympiques, l’aspect sportif reste bien évidemment la priorité, il ne faut pas oublier que derrière toute médaillée glanée par un sportif français se cache une prime non négligeable.

Le montant de cette prime est fixé à :

  • 50 000 € pour une médaille d’or ;
  • 20 000 € pour une médaille d’argent ;
  • 13 000 € pour une médaille de bronze.

Une récompense financière attribuée par l’Etat afin de récompenser les athlètes médaillés qui représentent la nation pour leurs performances car décrocher une médaille olympique est le résultat d’années d’entraînement et de sacrifices.

Parmi la délégation françaises, ils étaient 40 à représenter à leur manière les Outre-mer. Parmi ces 40 exemples de réussite, une dizaine a décroché des médailles en or, en argent ou en bronze et repartent également avec un chèque. Ces sportifs primés sont originaires de la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Réunion.

Récapitulatif des ultramarins médaillés :

Guadeloupe :

  • Teddy Riner (Judo, médaille d’or)
  • Yannick Borel (Escrime, médailler d’or)
  • Daniel Jérent (Escrime, médaille d’or)
  • Jean-Paul Tony Helissey (Escrime, médaille d’argent)
  • Enzo Lefort (Escrime, médaille d’argent)
  • Laurisa Landre (Handball, médaille d’argent)
  • Allison Pineau (Handball, médaille d’argent)
  • Grégory Baugé (Cyclisme sur piste, médaille de bronze)

Martinique :

  • Emilie Andéol (Judo, médaille d’or)
  • Jean-Michel Lucenay (Escrime, médaille d’or)
  • Cédric Sorhaindo (Handball, médaille d’argent)
  • Mathieu Grébille (Handball, médaille d’argent)
  • Dimitri Bascou (Athlétisme, médaille de bronze)

Guyane :

  • Mehdy Metella (Natation, médaille d’argent)
  • Béatrice Edwige (Handball, médaille d’argent)

La Réunion :

  • Daniel Narcisse (Handball, médaille d’argent)

A noter que ces primes sont imposables. Les sportifs et guides peuvent demander à les déclarer sur 4 ans en 4 parts égales. De plus, lorsque le sportif ou le guide ne réside pas en France, le montant de la prime est réduit de 15 %.

Articles similaires

Laisser un commentaire