© The Pokemon Company

L’utilisation du jeu Pokémon Go fait l’objet de plusieurs recommandations gouvernementales depuis sa sortie le 24 juillet 2016. Cette application en réalité augmentée (superposition d’images 2D ou 3D à notre perception de la réalité, en temps réel) occasionne de nouveaux questionnements juridiques.

Qui aurait crû un jour qu’un jeu vidéo attirerait autant l’attention des autorités et du gouvernement français. En France comme dans le monde, plusieurs incidents ont été signalés en raison de l’utilisation massive du jeu Pokémon Go : arrêt inopiné de voitures, inattention des piétons en ville, accidents de la route, attroupements en période d’état d’urgence, introduction dans des lieux privés ou interdits au public, perturbation dans les gares…

Le phénomène appelle les autorités à réagir en conséquence des risques liés à ces nouveaux usages. Dès le lendemain de la sortie officielle du jeu, le ministère de l’Intérieur a ainsi rappelé sur son site internet que « jouer et tenter de chasser des Pokémon au volant est évidemment interdit, pour la sécurité de tous ». Au niveau local, certaines préfectures ont relayé ces alertes à la prudence. A ce jour, 3,4 millions de Français jouent en conduisant à Pokémon Go.

Les pompiers de Paris et la gendarmerie nationale ont réagi sur Twitter dans le même sens, en plus de donner des conseils pratiques à destination des adultes lorsque les joueurs sont de jeunes enfants. La SNCF a également multiplié les appels à la vigilance, par des messages sonores et visuels dans les gares afin de limiter les incidents, en rappelant notamment qu’il était interdit de descendre sur les voies ferrées.

Enfin, le Gouvernement a prévu une campagne de sensibilisation à la pratique de ce jeu pour les élèves à la rentrée scolaire 2016.

Des joueurs automobilistes déjà sanctionnés

En matière de sécurité routière, l’article R412-6-1 du Code de la route interdit l’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation, sous peine d’une amende forfaitaire de 135 € et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Concernant les blessures involontaires, le délit d’atteinte à la personne est constitué dès lors qu’un conducteur a porté atteinte à l’intégrité d’une personne en raison de son imprudence, de sa négligence ou d’un moment d’inattention.

Un retrait de 6 points sur le permis de conduire, 30 000 € d’amende et 2 ans de prison sont prévus par l’article L232-2 du Code de la route en cas d’incapacité de plus de trois mois de la victime (peine fixée à 45 000 €d’amende et 3 ans de prison en cas d’incapacité supérieure à trois mois, hors peines rehaussées en cas de circonstances aggravantes).

Pokémon Go est un jeu en réalité augmentée. Le projet est créé conjointement par The Pokémon Company et Niantic, ancienne filiale de Google responsable du jeu en réalité augmentée Ingress. Le jeu est disponible en France depuis juillet 2016 sur les plateformes iOS et Android. Tout comme dans la série de jeux vidéo, le but est de capturer des Pokémon. Au lancement du jeu, celui-ci devient rapidement un phénomène de société. L’application, qui n’est pas encore téléchargeable officiellement dans tous les pays, dépasse localement ou mondialement le nombre de téléchargements de Twitter, Tinder, WhatsApp ou Snapchat, fait monter l’action de Nintendo de 93,2 % en une semaine à la bourse de Tokyo.

Le 2 août 2016, un peu moins d’un mois après son lancement, le jeu, qui est gratuit, aurait atteint les 100 millions de téléchargements dans le monde.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.