© ORMAT

Ce mardi, ORMAT Technologies est devenue actionnaire majoritaire de la centrale géothermique de Bouillante avec près de 60% des parts de la société. La centrale géothermique de Bouillante devient officiellement une filiale du groupe américain qui l’a annoncé par voie de communiqué.

Si certains voyaient d’un bon oeil l’arrivée de ce mastodonte mondial de l’énergie en Guadeloupe, d’autres en revanche n’ont pas tardé à faire part de leur mécontentement. Il y a quelques mois de cela, une pétition en ligne avait même été lancée afin d’alerter sur la privatisation de la centrale géothermique de Bouillante. Il n’en sera finalement rien puisque dans un communiqué de presse transmis ce mercredi à notre rédaction, on apprend que la centrale géothermique de Bouillante est officiellement sous pavillon américain. ORMAT Technologies est ainsi depuis hier actionnaire majoritaire de la centrale géothermique de Bouillante avec près de 60% des parts de la société. Le capital restant est détenu à parts sensiblement égales par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) et la Caisse des Dépôts et Consignations.

« L’évènement est d’importance. Il promet un développement ambitieux de l’énergie d’origine géothermale en Guadeloupe. Cette énergie d’un coût compétitif est pratiquement sans carbone et répond donc parfaitement à la nécessaire limitation des émissions de gaz à effet de serre. Ces dernières sont, nous le savons, à l’origine du réchauffement de la planète et de ses multiples conséquences désastreuses, dont l’élévation du niveau des océans. », peut-on lire dans ce communiqué transmis par le groupe.

Comme indiqué par le groupe, le changement significatif au sein du capital de la société a été marqué par l’implantation d’une nouvelle signalétique sur le site : depuis quelques jours la centrale affiche les couleurs du groupe ORMAT.

La centrale géothermique de Bouillante est la seule centrale géothermique de France. En passant sous pavillon privé, c’est donc une page qui se tourne pour la centrale dont l’histoire en Guadeloupe a débuté dans les années 60.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.