© Benny Photo

Les recherches se poursuivent pour retrouver Rachid R, assigné à résidence au Morne Rouge et en fuite depuis le mercredi 27 juillet dernier. L’homme soupçonné d’avoir aidé un groupe djihadiste à diffuser des messages sur Internet reste pour l’heure introuvable. Le préfet de la Martinique et le procureur de la République ont réuni ce jeudi soir à la préfecture les forces de sécurité pour établir un point sur la situation.

Dans un communiqué de presse transmis ce jeudi soir à notre rédaction, le procureur de la République indique qu’une instruction judiciaire a été ouverte et des mandats d’arrêt national et international émis à l’encontre de Rachid Rafaa. Selon les autorités locales, à ce stade, toutes les pistes sont explorées ; des contacts ont, dans ce cadre, d’ores et déjà été pris avec les États voisins.

L’individu, dont le signalement et la photo ont été diffusés par les services de gendarmerie, est un informaticien de nationalité marocaine, proche de la mouvance djihadiste.

Le préfet de la Martinique a fait un point de situation sur l’ensemble des mesures mises en œuvre pour le retrouver. L’ensemble des services de sécurité restent en alerte et mobilisés sur la recherche de l’individu. Une attention particulière est, par ailleurs, apportée aux différents points de sorties aériens et maritimes du territoire ainsi qu’aux lieux les plus sensibles.

Dans son communiqué, la Préfecture de Martinique rappelle par ailleurs, que ces mesures s’inscrivent plus largement dans le cadre de la posture VIGIPIRATE renforcée, qui avait conduit, avant cet événement, à un renforcement significatif de la vigilance par les forces de sécurité intérieure concernant les lieux sensibles et les grands rassemblements.

Ainsi, un dispositif de sécurité renforcée a été validé depuis plusieurs semaines concernant la sécurité du Tour des Yoles Rondes de Martinique. Un filtrage systématique est mis en place dans toutes les communes-étapes.

Articles similaires

Laisser un commentaire