©SA

Et de cinq ! Le succès était encore au rendez-vous pour cette 5e édition de la « Natural Hair Academy » (NHA), l’événement dédié aux cheveux crépus naturels et à la beauté. Près de 4 500 personnes en provenance de Londres, Lyon, Paris ou encore des États-Unis se sont retrouvées au parc Floral de Paris, le 11 juin dernier. De nombreuses YouTubeuses, blogueuses, icônes de l’univers capillaire, professionnels de la beauté, activistes se sont joints à cette aventure pour célébrer la beauté noire et rendre la NHA 2016 mémorable. 

 

« Vous devez éviter les produits à base de cire », explique le Dr. Kari Williams aux participantes de sa conférence sur le soin et la coiffure des cheveux « locksés ». La « lockticienne » expérimentée et propriétaire du salon Mahogany Hair Revolution et de la clinique Trichology à Beverly Hills, en Californie, a une fois de plus fait le déplacement pour participer à la NHA 2016. Une aubaine pour celles qui assistent à sa conférence, qui peuvent admirer ses démonstrations et la bombarder de questions sur les shampoings, la méthode du crochet ou encore les fausses locks. « Avant, les gens croyaient qu’on ne pouvait rien faire avec des locks. C’est faux, vous possédez une grande liberté ! »

 

La papesse des locks n’est pas la seule à avoir répondu présente. Le temps d’une conférence Do It Yourself (« faites le par vous-mêmes »), la YouTubeuse Shirley aka JeSuisModeste a concocté et préparé avec son public deux recettes : un gel coiffant et un lait protecteur pour la peau. S’en sont suivis ThePrettyUsMU pour des techniques de maquillage, Curlidole pour des astuces de coiffure, Chancel Gastoni et La Manouchka pour parler sport et bien-être ou encore la célèbre coiffeuse américaine des stars, Felicia Leatherwood venue tout droit de Los Angeles et dont le mantra a conquis l’assemblée: « chaque cheveu est unique, car Dieu nous a créés uniques ». Reconnus dans leur domaine, les intervenants répartis dans divers pavillons n’ont pas boudé leur plaisir de partager leurs conseils, leurs expériences, leurs histoires avec les visiteuses. Pour d’autres curieuses, la NHA c’est aussi le moment d’expérimenter de nouvelles choses comme le relooking, en compagnie de 4 personal shoppeuses (BeautifulNaturelle, M’Bem Di Fora, Lirons D’elle et Fring’Halles) dépêchées pour l’occasion.

 

 

 

 

Célébration de la beauté noire

« Il y a beaucoup de monde », s’exclame Marie. C’est la première fois que la jeune femme se rend à la « Natural Hair Academy », qu’elle avait repéré grâce à ses amies sur Facebook. Cette année, une cinquantaine de marques -dont certaines inédites en France métropolitaine- sont venues présenter leurs produits aux visiteurs de l’événement. Univers capillaire, peau et make-up, mode et accessoires, lifestyle et foodtrucks… Il y en a pour tous les goûts, tous les âges et toutes les chevelures, « au risque de s’y perdre », fait remarquer Linda à l’une de ses amies. Elle déplore le fait qu’il y ait énormément de queue « pour manger, pour se faire coiffer, pour se faire maquiller » et que certaines marques soient plus axées sur la vente que sur le conseil. « Mais ça montre l’engouement de l’événement ! On en a bien besoin et je sais déjà que je reviendrais l’année prochaine ». Pour son amie Cindy, il faudrait installer « un salon de coiffure éphémère spécial Natural Hair Academy », parce « je ne connais pas les marques qui proposent de se faire coiffer ». « Oh mon Dieu, c’est René Daniella« , s’écrit Marie en reconnaissant la fashionista du site « OwnByFemme » qu’elle suit sur les réseaux sociaux. Car l’un des avantages de la NHA, c’est aussi de croiser et d’échanger au détour d’un stand avec l’une de ces icônes dont le style et la chevelure font rêver.

 

 

« L’une de nos principales difficultés a été d’appréhender un tel lieu. Nous sommes passés d’un lieu qui nous semblaient déjà assez grand, mais qui en comparaison était vraiment petit [ndlr : l’Espace Tapis rouge dans le 10e arrondissement de Paris]. Alors notre défi ça a été de mettre en place notre vision dans un lieu que nous ne connaissions pas et que nous ne maîtrisions pas. Après, il y a évidemment l’aspect financier », révèle Didier Mandin, le cofondateur de la Natural Hair Academy et gérant de l’agence Ak-A. Pour cette édition 2016, l’équipe de la NHA attendait 3 000 personnes et se retrouve au bout du compte avec environ 1 500 visiteurs supplémentaires. « Après nous pouvons toujours faire mieux. Nous avons encore plein de choses à améliorer et explorer ! », rajoute l’organisateur. « Il ne faut pas oublier que la NHA est un lieu d’apprentissage, de conférences, d’échanges », ajoute-t-il.

 

En effet, l’un des temps forts de l’événement était la conférence Empowerment (littéralement « renforcer ou acquérir du pouvoir ») qui réunissait l’activiste américaine Michaela Angela Davis, la journaliste américaine Julee Wilson, l’entrepreneuse française Kelly Massol, la chef d’entreprise sénégalaise Magatte Wade et l’invitée d’honneur, l’actrice américaine Teyonah Parris. Ces quatre femmes sources d’inspiration et aux parcours remarquables ont évoqué leur rapport aux cheveux, la confiance et l’estime de soi, l’entrepreunariat. Elles ont été précédées par l’arrivée surprise de l’ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira. Sous une salve d’applaudissements, la politicienne a délivré un discours à l’adresse des jeunes femmes présentes dans le public. De quoi inspirer et motiver les participant(e)s… et finir en beauté.

 

 

View this post on Instagram

Our beauty cannot be terrorized or colonized. Beautiful Black Paris Sisters! We became family on Saturday @naturalhairacademy rendered me nearly speechless by the 750+ sisters who clamored to get into our Empowerment Panel. Your spirit moved the lovely & smart @missjulee to tears (so proud to be with her-she spoke directly from her heart) @teyonahparris multi -gifted actress gave her truth & bad ass #MagatteWade took us to church! So grateful to @sheamoisture4u for sponsoring our powerful talk ..walls were surely broke down! Also grateful to our dope moderator & interpreters it twernt easy! I am still processing the scale & profundity of the entire event, but I know we all shifted together as sisters…naturally. #NHAParis #HairTales #MADFREE #AnAfroInParis

A post shared by michaela angela davis (@michaelaangelad) on

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.