© Facebook / Qualiblue

Olivier Bicep est l’homme derrière l’innovation qui pourrait bien booster tout un marché économique. Ce trentenaire est à l’origine du concept de Qualiblue, la plateforme qui met en relation les particuliers avec les professionnels du BTP. Focus cette semaine sur cette startup qui, a peine lancée, fait déjà l’unanimité.

Qualiblue fait le lien entre les artisans du bâtiment et les particuliers qui en ont besoin. Cette plateforme qui existe depuis le 7 avril dernier, permet à ceux qui ont besoin d’effectuer des travaux d’entrer en contact avec des professionnels mais pas que. « J’ai travaillé dans la bâtiment pendant sept ans et la question que l’on m’a le plus posé est : connaissez-vous un bon…carreleur, plombier etc… », commente Olivier Bicep.

Ce jeune entrepreneur de 35 ans, comprend alors que les gens ont peur de se faire arnaquer et cherchent à trouver quelqu’un de confiance dont ont leur a vanté le travail et vérifié les références. Il entrevoit alors une opportunité et se lance dans la nouvelle aventure de sa vie. « J’ai un réseau de connaissances professionnelles mais qui est peu exposé car elles ne connaissent pas les outils pour augmenter leur visibilité. De mon côté, j’ai toujours aimé apprendre. Encore aujourd’hui je me forme pour être le plus au fait. J’ai eu donc le déclic et j’ai cherché des contacts pour créer le site », poursuit Olivier.

Olivier Bicep (debout), fondateur de Qualiblue - © Facebook / Ensemble pour l'artisanat
Olivier Bicep (debout), fondateur de Qualiblue © Facebook / Ensemble pour l’artisanat

A ce moment précis, nous sommes en octobre 2015. Le jeune homme vient de retourner d’un voyage aux Etats-Unis. Il entreprend aussitôt de s’informer et commence la rédaction de son cahier des charges. « Cela m’a demandé un certain temps, mais une fois fait, j’avais une idée précise de ce que je voulais, il ne restait plus qu’à trouver les prestataires pour le concrétiser ». Une fois lancé, il a mobilisé son réseau pour en faire des partenaires de l’aventure Qualiblue. « Ce lancement coïncidait avec la dernière crise du BTP dont les médias ont parlé, on peut même dire que cela m’a servi », complète-t-il.

Avec Qualiblue, Olivier Bicep espère ouvrir un marché qui se ferme de plus en plus à cause de la méfiance. « La méfiance joue en la défaveur des professionnels du bâtiment. Si un artisan a mal travaillé, sur la plateforme cela est visible grâce à des commentaires ainsi, du côté des clients il y a un sentiment de confiance et du côté des partenaires cela pousse à l’excellence. » Une excellence qui se décline en 53 profils d’artisans disponibles sur la plateforme et qui se matérialise par 92 demandes de travaux qui ont été traitées avec succès.

google

Ce succès dont le jeune homme n’est pas peu fier le pousse à améliorer encore et encore sa plateforme pour répondre à la demande et aux exigences de ses utilisateurs. « Mon premier objectif est d’augmenter la rapidité de prise en charge des demandes de travaux car, pour l’instant, les partenaires n’ont pas toujours le réflexe de consulter leur mail par exemple. Je veux mettre en place des modules de prise de rendez-vous direct par exemple », dit Olivier avec enthousiasme. Une exigence qui démontre la réactivité de l’entrepreneur. « C’est l’idée même de la startup, on évolue en fonction de la réalité. Je souhaite mettre le client au cœur de l’activité et donner les outils les plus efficaces qui soient aux prestataires. »

Les ambitions d’Olivier Bicep pour Qualiblue ne s’arrêtent pas là. Il envisage déjà une prochaine extension de son concept sur la Martinique. Pour lui, la structuration de ce corps de métier représente une opportunité d’ouvrir le marché vers la Caraïbe : « ma mission est d’augmenter la qualité des travaux en Guadeloupe afin que les professionnels puissent en toute légitimité décrocher des contrats ailleurs », achève-t-il.

Un objectif que le chef d’entreprise ne va pas lâcher avant de l’avoir concrétiser. Il a remporté dernièrement le concours de Pitch organisé par le cluster GuadeloupeTech. Preuve que dans l’écosystème startup, son idée a du potentiel, qu’il sait l’exploiter et le défendre aussi bien sur le terrain que face à des experts.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.