Crédit : WikimediaCommons

Martinique, Guyane et depuis peu, la Guadeloupe. Le virus Zika continue à se propager en Amérique Latine mais aussi dans la Caraïbe. Le 29 avril dernier, les autorités américaines ont fait état d’un premier décès à Porto-Rico. 

Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), « le patient serait décédé des complications liées à une grave thrombocytopénie », c’est-à-dire un taux anormalement faible de plaquettes dans le sang. « Bien que les décès liés au virus Zika soient rares, la première mort identifiée à Porto Rico révèle la possibilité de cas graves, ainsi que la nécessité de poursuivre la sensibilisation pour que les personnels soignants aient conscience des complications pouvant entraîner des maladies graves ou la mort », ont-ils expliqué à l’AFP.

Depuis le 1er novembre 2015 et le 14 avril 2016, les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont fait état de plus de 6000 cas de patients touchés par le virus sur l’île. Entre décembre 2015 et avril 2016, l’Agence Régionale de Santé a recensé 20950 cas cumulés en Martinique, 2099 en Guadeloupe, et 4860 en Guyane.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.