Crédits photo : weblife.fr

Quelques jours après fait parler de lui dans le cadre de la suppression des surcoûts de l’itinérance entre les Antilles et l’Europe (à partir du 30 avril), cette fois le mobile revient sur la table concernant l’appel à candidatures pour l’attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G outre-mer. Et parmi les 25 dossiers de candidature déposés pour la Guadeloupe et la Martinique, l’opérateur qui agite la sphère des télécommunications, Free mobile.

Le 29 janvier dernier, le Gouvernement a lancé, sur proposition de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), cinq appels à candidatures pour l’attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G outre-mer. L’Arcep a reçu 25 dossiers de candidature avant la date limite du 10 mai 2016 à 12 heures.

Parmi ces dossiers, ceux déposés pour la Guadeloupe et la Martinique étaient particulièrement attendus et surprise! Parmi les six opérateurs candidats pour l’attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G dans les deux départements avec Saint-Barthélémy, Saint-Martin et la Guyane : Free mobile. L’opérateur mobile qui bénéficie d’un fort capitale sympathie est en tête du classement de satisfaction établi par le magazine 60 millions de consommateurs, loin devant ses concurrents historiques Orange (87,40 %), SFR (86,90 %), Numericable (85,70 %) et Bouygues Telecom (80,50 %).

Outre l’opérateur appartenant au Groupe Illiad, groupe français de télécommunications fondé par Xavier Niel, Dauphin Telecom et Nomotech sont les deux autres candidats surprises aux côtés des opérateurs déjà implantés dans les trois départements : Digicel, Orange Caraïbe et Outremer Telecom.

Source : ARCEP
Source : ARCEP

L’Arcep va désormais étudier les dossiers de candidature en vue de sélectionner les lauréats de chacune des cinq procédures d’attribution. Pour rappel, la procédure prévoit la possibilité de retenir jusqu’à 4 candidats dans chaque zone.

Au vu du nombre de dossiers à étudier, la procédure durera quelques mois. Comme initialement annoncé, l’Arcep a pour objectif d’attribuer les fréquences à l’automne 2016.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.