Crédit photo Caméllia Ménard pour Elite Model Look Antilles-Guyane édition 2015

Le premier casting de l’édition 2016 du désormais incontournable casting Elite Model Look Antilles-Guyane se tiendra le 16 avril prochain, en Guadeloupe. Les plus belles filles de l’île tenteront leur chance pour peut-être décrocher la première clé qui leur ouvrira les portes des podiums internationaux.

A l’instar de Cora Emmanuel, elles espèrent bien envoûter les plus grands créateurs. Mais de beaux visages appréciés dans un concours de miss à casting de mannequins, il y a un monde selon Valérie Parratte, agent-organisateur Elite Model Look Antilles-Guyane que notre rédaction a rencontré.

L’édition 2016 se jouera comme de coutume en trois temps : un premier casting qui se déroulera le samedi 16 avril au centre commercial Destreland à Baie-Mahault, le second le 23 avril en Martinique et le troisième, le 30 avril en Guyane avant la finale programmée le 14 mai, en Guadeloupe. Un casting plus qu’un concours comme le rappelle Valérie Parratte, « Elite model look est organisé dans un but professionnel. Une trentaine de pays organise ce casting à travers le monde et l’objectif est de découvrir la jeune fille que les couturiers et les grandes marques vont s’arracher. Cet objectif ne peut être atteint qu’en respectant les critères déterminés par Elite et les codes internationaux des podiums. Mensurations, personnalité, beauté, peau…« .

Des critères qui font qu’en dépit des centaines de jeunes filles qui se présentent pour le casting Antilles-Guyane, soit un peu plus d’une centaine par département, il ne reste qu’une dizaine qui se dispute le titre d’Elite Model Look Antilles-Guyane. « Elite Model Look Antilles-Guyane cherche des mannequins pas des miss. Et ce mannequin doit pouvoir tirer son épingle du jeu pour devenir un top model car un top model est un mannequin que tous les créateurs s’arrachent. Ce casting est fait pour recruter des filles qui ont le potentiel pour devenir mannequins« .

Un niveau d’exigence qui entraîne chaque année des déceptions et des pleurs que l’agent organisateur d’Elite Model Look Antilles-Guyane comprend et explique : « ici on a la culture miss, une fille a un beau visage et on pense que cela suffit. La plupart du temps, les gens ne font pas attention à des détails qui pour nous sont importants : qu’importe qu’une fille ait les bonnes mensurations et soit jolie, si au niveau de sa personnalité elle ne peut pas encaisser le rythme de vie d’un mannequin, avoir la discipline que cela impose, si elle est impolie, avec un mauvais caractère, elle ne sera pas prise« . Parce que le casting n’est que la première étape. Un bootcamp (méthode de conditionnement physique) accueillera les 10 finalistes choisies parmi la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane pendant trois jours pour les préparer physiquement et mentalement à la prochaine étape.

Ici on a la culture miss, une fille a un beau visage et on pense que cela suffit.

La finale qui aura lieu le 14 mai en Guadeloupe déterminera donc la gagnante qui s’envolera vers un pays pour l’instant inconnu afin de participer à la grande finale internationale. Là elle sera confrontée à une trentaine d’autre filles choisies et ayant le même objectif : devenir la gagnante de cette finale internationale du concours Elite Model Look 2016 et signer un contrat avec l’agence Elite.

Crédit photo Camillia Ménard pour Elite Model Look Antilles-Guyane édition 2015
Crédit photo Caméllia Ménard pour Elite Model Look Antilles-Guyane édition 2015

Malgré le potentiel du secteur de la mode et les velléités des organes décideurs avec des initiatives comme les Kréyol Fashion Days, la mode est encore un secteur sans réels débouchés à l’échelle locale. «  On n’a pas de quoi proposer à une fille qui le souhaite, de vivre ici en tant que mannequin. Avec le concours Elite Model Look Antilles-Guyane, des jeunes filles totalement inconnus du grand public peuvent avoir la chance de décrocher un contrat et évoluer sur les plus grands podiums mais aussi participer aux plus grands événements à travers le monde« . Plusieurs filles repérées ou castées par Elite Model Look Antilles-Guyane ont déjà donné le ton.

Prenons pour exemple, Cora Emmanuel. La top model d’origine martiniquaise de 23 ans a participé au concours Elite Model Look Antilles-Guyane 2008. Elle a été élue lors de la finale qui s’est tenue en Guadeloupe. Depuis la jeune femme avec ses grands yeux de biche effarouchés vit son rêve et enchaîne les podiums et les shooting à un rythme effréné. Qui lui emboîtera le pas lors de cette édition 2016 ? La réponse lors de la finale du 14 mai.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.