Crédits photo : Nicolas Gouhier / FFT (Twitter)

Nette et sans bavure. C’est ce qu’on retiendra de la victoire de Gaël Monfils ce samedi face à Jo-Wilfried Tsonga en demi-finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Le premier s’impose en deux sets secs (6/1, 6/3) et affrontera en finale demain, l’espagnol Rafael Nadal.

Après cette demi-finale, difficile de douter de l’état de forme de Gaël Monfils. Désormais, le français se doit d’achever ce parcours quasi sans-faute en battant Rafael Nadal, ce dimanche. Pour accéder à sa première finale à Monte-Carlo, le joueur antillais n’a pas eu à trop forcer son talent face à Jo-Wilfried Tsonga aux abonnés absents en ce samedi et auteur d’un nombre important de fautes directs..

Le numéro 9 mondial a été transparent, serait-ce la faute à la chaleur qui régnait sur le cours ou encore, un simple passage à vide ? L’histoire ne nous le dira pas. En attendant, Gaël Monfils a su en profiter et file vers une finale qui pourrait bien être historique. En cas de victoire, le français mettrait fin à une longue période de disette à Monte-Carlo (ndlr, la dernière victoire d’un français dans ce Masters 1000 remonte à 2000 grâce à Cédric Pioline) et empocherait un titre bien mérité. Reste à venir à bout du tonitruant Nadal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.