Le compte à rebours se poursuit et ce mercredi ramène le décompte à J-2 ! Le StartUp.gp va bientôt ouvrir ses portes et proposer son panel d’intervenants. L’un d’entre eux n’est autre que Yoann Saint-Louis, co-fondateur de Carfully, société de location de véhicules de particulier à particulier en Guadeloupe et en Martinique.

Yoann Saint-Louis est un entrepreneur taillé pour le partage. Son parcours avec Carfully en fait un intervenant plus que légitime pour échanger avec les porteurs de projets et tous les publics qui seront présents. Il interviendra dans l’atelier sur la réussite de la levée de fonds. Levée de fonds que Yoann Saint-Louis et son partenaire Satyam Dorville ont réussi en atteignant leur objectif de 120 000 euros réunis pour Carfully. Cette société crée il y a quatre ans permet aux particuliers de louer leur voiture à d’autres particuliers en toute sécurité. « On est arrivés avec un nouveau produit sur le marché des Antilles françaises puisque le concept n’existait ni en Guadeloupe ni en Martinique. On a du se battre pour se faire connaître et au passage on a du bousculer un marché établi« .

StartUp.gp représente pour lui une opportunité de partage et un focus sur l’écosystème des startups, encore trop peu développé. Son retour d’expérience, il va l’apporter non sans humilité : « Je vois de façon très inconfortable cette intervention même si je sais que c’est avec ce genre d’initiatives que l’on peut éviter à d’autres qui arrivent de faire des erreurs. Il nous reste beaucoup à faire même si nous avons des victoires dont nous sommes fiers. Il y a encore du chemin à parcourir, mais ce que nous avons traversé nous pouvons échanger dessus« . L’exemple de Carfully montre bien les difficultés auxquelles doivent se confronter les porteurs de projets dans le secteur du numérique et du digital.

Le numérique est la prochaine étape pour nos économies
« Le numérique est la prochaine étape pour nos économies », Yoann Saint-Louis

« Mon partenaire et moi, on a baigné dans l’écosystème des startups, nous avons eu cette chance en faisant nos études et en travaillant ailleurs. Mais il faut de l’éducation à cet environnement startup pour les porteurs de projets car ce n’est pas toujours le cas. Il faut initier les jeunes créateurs aux impératifs qu’imposent le montage d’un business model pérenne« . Une volonté d’échanger pour permettre l’émergence d’une culture startup et qui favorise la montée du digital dans les économies d’outremer. Digital convaincu, Yoann Saint-Louis fait partie de cette nouvelle vague d’entrepreneurs qui ont pour ambition de dynamiser le tissu économique avec une connexion wifi, des idées, des compétences et beaucoup d’huile de coude : « Le digital permet de créer de l’activité avec des coups moindres. Il donne accès à de la création de richesse ce qui booste la compétitivité au sein de nos économies« . Un regard positif qui pourtant n’est pas teinté d’illusions.

La légitimité d’un événement tel que Startup.gp réside pour lui dans la nécessité d’accompagner les créatifs qui sont souvent sans exemple pour passer de l’idée à sa réalisation en un business viable et économiquement durable. Entre clés et conseils, sans pour autant donner des leçons, c’est un autre parcours d’entrepreneur en plein succès que StartUp.gp fera rencontrer à son public.

Pour tout savoir sur l’événement StartUp.gp, rendez-vous sur www.startup.gp.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.