En 2015, l’Agence française de développement (AFD) a octroyé 1,57 milliard d’euros de financements à 190 projets publics ou privés en Outre-mer en grande partie, sous la forme de prêts. Le cap du milliard et demi d’engagements est dépassé depuis trois ans et continue de croître.

L’AFD et l’Outre-mer, l’entente cordiale. En 2015, l’Outre-mer a représenté 19% de l’activité de l’AFD pour un total de 1,57 milliards d’euros de financements octroyé. Avec des engagements qui s’élèvent en 2015 à 1,57 Md€ – soit l’équivalent de 3% du PIB des Outre-mer – l’AFD continue d’apporter des volumes de financements importants pour dynamiser les économies ultramarines. 190 prêts ont été octroyés par l’AFD (soit une hausse de 33% par rapport à 2014) pour financer des projets, publics ou privés.

1,57 milliards d’euros dispatchés comme tels :

Source : AFD
Source : AFD

En 2015, l’AFD a couvert par ses financements l’ensemble des Outre-mer, avec en tête La Réunion (avec 392 millions d’euros, soit 25% de l’activité), suivent :

  • la Martinique, 350 millions d’euros,
  • la Guadeloupe/Saint-Martin/Saint-Barthélémy, 283 millions d’euros,
  • et la Polynésie française, 189 millions d’euros.

Arrivent ensuite :

  • la Nouvelle-Calédonie, 151 millions d’euros,
  • la Guyane, 94 millions d’euros,
  • Les Terres australes et antarctiques françaises, 50 millions d’euros,
  • Mayotte, 37 millions d’euros,
  • Wallis-et-Futuna, 22 millions d’euros,
  • et Saint-Pierre-et-Miquelon, 100 000 euros.

 

Plus d’un milliard d’euros de financement, oui mais dans quoi ?

En 2015, l’AFD a financé entre autres, la modernisation des équipements du CHU de la Réunion pour un montant s’élevant à 35 millions d’euros, le programme d’investissement de la Région Guadeloupe (60 millions d’euros) mais aussi, la construction d’un cinéma multiplex aux Abymes pour 4,1 millions d’euros. 50 millions d’euros ont eux permis l’acquisition et la construction d’un nouveau navire logistique polaire pour les Terres australes.

L’Agence a participé à l’amélioration de l’offre médico-sociale du bassin sud-Atlantique de la Martinique en contribuant à la construction du nouvel EHPAD du Centre hospitalier du François (50 places), (prêt de 5 M€) ou encore, à la construction d’infrastructures routières, maritimes, aéroportuaires, de logements sociaux et de défense contre la montée des eaux (prêt au Pays de 25 M€, bonifié par l’État). Prêt de 14,5 M€ à Puna Ora, premier opérateur de logement social privé, pour onze programmes immobiliers à Tahiti et Moorea.

Source : AFD
Source : AFD

Sur l’année écoulée, le secteur public représentant 51% de l’activité 2015, a reçu un soutien à l’investissement de 805 M€. Le secteur privé a lui reçu 765 millions d’euros, notamment via des prestations pour le compte de BPI France (La Banque publique d’investissement) s’élevant à 547 millions d’euros.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.