Avec plus de 52 000 demandeurs d’emploi en Martinique en février 2016 (source: DIECCTE), le chômage reste l’un des principaux motifs de crispation sociale. Toutefois, une récente étude de Pôle Emploi sur les projets de recrutement pour l’année devrait redonner un peu d’espoir. 27,7% des entreprises implantées sur l’île et ayant répondu à l’enquête envisagent de recruter, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année dernière.

Selon une enquête de « Besoins en Main-d’Oeuvre » réalisée auprès de l’ensemble des employeurs locaux (hors administrations d’état et entreprises publiques), ce sont donc 9467 emplois qui pourraient éventuellement être pourvus sur l’année 2016. Toutefois, certains secteurs restent plus porteurs que d’autres. Ainsi, les domaines des services, du commerce et du médico-social représentent à eux seuls plus de 50% des profils recherchés.

Crédits: Pôle Emploi/BMO/Credoc
Crédits : Pole Emploi/BMO/Credoc

Dans le détail, les postes les plus susceptibles de faire l’objet de recrutement en 2016 s’organisent comme suit:

  1. Professionnels de l’animation socio-culturelle (animateur/animatrice de loisirs, social, sportif): 597 projets sont prévus pour l’année 2016, dont 307 en saisonnier.
  2. Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles: 586 projets, essentiellement dans les secteurs Sud, Nord-Atlantique et Nord-Caraïbe.
  3. Agents d’entretiens de locaux : 468 projets
  4. Secrétaires bureautiques et assimilés : 321 projets
  5. Vendeurs habillement, articles de luxe, sport, loisirs, culture: 314 projets

Viennent ensuite les ouvriers non qualifiés du gros oeuvre du bâtiment, les agents de sécurité et surveillance, les jardiniers salariés et paysagistes, les surveillants d’établissements scolaires, auxiliaire de vie scolaire (AVS) et aides éducateurs, et les aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine.

A noter que cette année encore, ce sont les Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui se montrent les plus ouvertes à de potentiels recrutements, avec près de 3000 projets d’embauche contre seulement 470 chez les entreprises de plus de 200 salariés.

Crédits : Pole Emploi/BMO/Credoc
Crédits : Pole Emploi/BMO/Credoc

 

Crédits : Pole Emploi/BMO/Credoc
Crédits : Pole Emploi/BMO/Credoc

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.