Les années 90 aux Antilles, les jeunes portent des t-shirts larges, des baggys jean et s’offrent des coupes de cheveux et looks improbables. C’est à cette époque que des groupes musicaux aux flows inimitables voient le jour. Si je vous dis, KSS, Ruff Neg, Metal Sound ou encore, N’o Clan, c’est un aller simple vers les années où le hip-hop et le ragga étaient au firmament aux Antilles. Allez, petit Flashback !

KSS (Karukera Sound System)

Sound System, collectif d’artistes et label reggae originaire de la Guadeloupe, le Karukera Sound System est créé dans le milieu des années 90. KSS aura multiplié les hits et révélé plusieurs figures reggae/dancehall dont un certain…Admiral T !

RUFF NEG

Ruff Neg’ était un collectif composé de 4 chanteurs : Matinda (à l’époque Admirall Leïdy), Pleen Pyroman (à l’époque Daddy Pleen), Ras Daniel et Kulu Ganja (à l’époque Shark-T Ganja), des années 90, produit par, Don Miguel.

N’O CLAN

Le groupe N’o Clan (Clan des narrateurs omniscients) est un collectif Hip-Hop créé par Skud et Kid Kurs. Le groupe est un emblème du hip-hop guadeloupéen. Parmi les membres du groupe, on retrouvait à l’époque un dénommé…Fuckly (aujourd’hui Missié GG) ou encore, Riddla.

RED ZONE

Les années 90 ont vu naître en Martinique, le groupe Red Zone. Parmi leurs nombreux titres, un certain « America », une combinaison fluide entre Little Sister et Little Yanis (mieux connu aujourd’hui sous le nom de Yannis Odua). Un titre, un duo et un groupe qui ont clairement marqué les esprits à l’époque.

LA HORDE NOIRE

Fin des années 90, un groupe de potes lance la Horde Noire qui évolue en même temps qu’un autre groupe le « Karukéra Crew » (Star Jee, Exxòs, BBG, Tysmé, Phonie, …). La Horde Noire ne restera pas longtemps sur le devant de la scène mais aura le temps de sortir « Mi la sa ka bay », un titre mémorable.

PAPA TANK

Ils sont deux : K.No.B (B-NOK) et Paco Jahz (Opac Mass) et en 1997, ils se font une place au sein de la scène musicale martiniquaise avec des titre tels que « To to to » ou encore, « Wayné »). Au cours de l’année 2000, ils sortent leur premier album sous le label Redzone.

METAL SOUND

S’il y a bien un groupe qui a marqué les années 90 aux Antilles, c’est bien Metal Sound. Les trois compères martiniquais : Skanky, Guy Al Mc et Prince Radikal formaient ce groupe, véritable source d’inspiration pour la scène reggae en Martinique. Des précurseurs qui sont encore considérés comme des modèles.

Daddy Harry et Don Miguel

Autre duo de feu de l’époque, Daddy Harry et Don Miguel. Les deux hommes au style inimitable ont gratifié la scène ragga de l’époque de titres dont on ne se lassent pas. Daddy Harry et les éternels « Bay Chabon », « Respekté Ko’w » et « l’automatique », réalisés en combinaison avec son ami Don Miguel dans les années 90.

ABM

Ils étaient trois et jusqu’à maintenant, difficile voire impossible d’oublier le refrain de « Marco » ! ABM est un groupe de la Martinique qui a évolué sur la scène ragga entre 1993 et 1998. Il était composé à l’époque de : Spart Mc, Micky Mike et Sister Strike

Princess Lover et Master MX

Duo inédit entre un frère et une soeur. Princess Lover et Master MX et leur « Inmin », un titre légendaire que vous pourrez facilement entendre encore sur les ondes ou lors de soirées. Avant de devenir une référence dans le zouk, c’est avec son frère que Princess Lover évolue dans les années 90.

Articles similaires

2 Commentaires

Laisser un commentaire