Crédits photo : esperanxa / Pixabay

Depuis le début de l’épidémie de Zika aux Antilles-Guyane, les femmes enceintes sont au centre des attentions plus particulièrement en Martinique où l’épidémie se poursuit. A ce jour, au total, un peu moins de 100 femmes enceintes sont porteuses du virus Zika.

Dans le dernier point épidémiologique publié ce jeudi, par la CIRE Antilles-Guyane relatif à la situation épidémiologique du Zika dans les DFA, on apprend que l’infection a été confirmée biologiquement chez 63 femmes enceintes en Martinique. C’est deux fois plus qu’en Guyane et trente fois plus qu’en Guadeloupe.

Les chiffres le prouvent, le moustique aedes, vecteur du virus Zika n’épargne en rien les femmes enceintes. En Martinique, 63 d’entre elles ont été contaminées par le virus, en Guyane, elles sont 30 en Guyane et en Guadeloupe, 2.  Aucun cas de microcéphalie ou autres maladies pouvant nuire au développement du bébé, n’ont été diagnostiqués par les unités médicales des trois DFA.

Au 6 mars, l’estimation du nombre cumulé de consultations pour Zika chez un médecin généraliste en Martinique était de 10 950. La circulation virale est homogène sur l’ensemble de l’île avec 12 communes dont l’incidence est supérieure à la moyenne départementale de 120 cas pour 10 000 habitants.

En Guyane où l’épidémie continue de sévir, depuis le début de la surveillance, un total de 1 805 cas cliniquement évocateurs de Zika a été estimé sur le territoire. La grande majorité des cas est signalée sur les secteurs du littoral actuellement en épidémie (secteur Ouest, secteur de Kourou et Ile de Cayenne). Au cours de la 1ère semaine de mars, des cas ont également été recensés sur des secteurs hors épidémie : sur le secteur de l’Oyapock avec 3 cas à St-Georges et dans l’Intérieur-Est avec 1 cas à Régina.

En Guadeloupe, au 9 mars, au total 77 cas de Zika biologiquement confirmés ont été signalés. Parmi eux, deux femmes enceintes et une jeune femme de 15 ans atteinte de myélite aiguë.

Du côté des Iles du Nord, à Saint-Martin, au 9 mars, au total 20 cas de Zika biologiquement confirmés ont été signalés. Parmi eux, une femme enceinte est recensée et prise en charge selon les recommandations. À Saint-Barthélemy, aucun cas de Zika biologiquement confirmé n’a été identifié à ce jour.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.