La sélection de la Martinique avant le coup d'envoi - Crédits photo : Liguefootball Martinique

La Martinique ne devait pas se manquer pour ce premier match de la Coupe des Nations de la Caraïbe face aux Iles Vierges Britannique. Un match à sa portée qui s’est soldé par une victoire 3-0 face à une équipe composée de joueurs universitaires et de joueurs amateurs aux profils étonnants, certains d’entre eux travaillent sur des chantiers de construction 8 heures par jour.

Le score 3-0 (les buteurs : Kévin Parsemain, 11ème min., Yoann Arquin, 68ème et Steeven Langil, 85ème) démontre l’écart de niveau entre les deux équipes, mais attention les Matininos ont aussi démontré quelques carences notamment en défense central, où il faudra se renforcer ainsi qu’au milieu de terrain ou la présence de milieux récupérateurs d’un niveau supérieur semble nécessaire. Autre point essentiel, la nécessité pour la sélection de la Martinique de hausser son niveau de jeu en cas de qualification pour la Gold Cup.

Du coté des Iles Vierges Britannique, le staff et les joueurs paraissaient clairement satisfait de n’avoir concédé que 3 buts par rapport au 13 – 0 encaissé lors de leur dernière confrontation.

Prochaine échéance pour la Martinique : un déplacement chez son voisin, la Dominique avec là encore une occasion pour le staff martiniquais de parfaire les automatismes entre les joueurs.

Les Gwada Boys l’emportent également face au Suriname

Ca n’a pas été facile mais la victoire est là pour la Guadeloupe qui s’est imposée aux tirs au but (0-0, 3-2) face à une équipe surinamienne vaillante. En effet, les guadeloupéens ont eu beaucoup de mal à contenir cette équipe du Suriname mais c’était sans compter sur le talent du gardien guadeloupéen Yohann Thuram-Ullien auteur du match « quasi » parfait. Le gardien de but du Standard de Liège en Belgique auteur de plusieurs arrêts clés durant la rencontre a surtout réussi une performance de haut vol en arrêtant trois tirs surinamiens durant la séance de tirs au but, permettant donc à la Guadeloupe de s’imposer sur le fil.

De son côté, le joueur du Celta Vigo clairement plébiscité, Claudio Beauvue n’a pas eu l’occasion de démontrer toute l’étendue de son talent mais il pourra se rattraper la semaine prochaine lors du match retour.

Quant à l’entraîneur de la sélection de la Guadeloupe, Gérard Andy, il peut souffler mais devra revoir ses plans avant la prochaine rencontre toujours face au Suriname cette fois chez eux, le 29 mars prochain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.