Le Fromager de Saint-Pierre - Crédits photo : Jean-Pierre Gitany

Ils sont majestueux, traversent les époques et font clairement partie de l’histoire de la Martinique. Ces arbres, vous pourrez les trouver au Prêcheur, au François, à Saint-Pierre ou encore, à Sainte-Anne. Petite ballade…

1) Le Zamana au Prêcheur

Il n’est plus tout jeune, le Zamana de l’habitation de Céron est âgé de 250 ans. Il couvre une superficie évaluée à 5 000 m2, ce qui lui confère une zone d’ombrage impressionnante qui permettait d’abriter à l’époque, les cacaoyers. Il a été classé arbre remarquable par l’Office national des forêts.

Crédits photo : Jean-Pierre Gitany
Crédits photo : Jean-Pierre Gitany

2) Le Figuier maudit à Sainte-Anne

Plusieurs communes de Martinique possèdent un grand figuier maudit et chacun aurait son histoire. Plutôt effrayant de prime abord, le figuier maudit est souvent associé à la sorcellerie et aux légendes plutôt glaçantes. La nuit tombée, nombreux sont ceux qui s’y éloignent, tout comme le fromager.

Crédits photo : prici.canalblog.com
Crédits photo : prici.canalblog.com

3) Le Fromager à Saint-Pierre

Centenaire, le fromager est une véritable star. Celui qu’a résisté à l’éruption de la Montagne Pelée domine la ville de Saint-Pierre et sa baie. En 2011, il a été élu à la 3ème place d’un concours national dont les prix ont été remis à l’Unesco.

Crédits photo : Jean-Pierre Gitany
Crédits photo : Jean-Pierre Gitany

Madiana-Galleria & Moi 2015

4) Le grand Albizia Caraïbe à Saint-Pierre (Habitation Depaz)

Difficile de le rater lorsque vous entrez sur l’habitation Depaz où il est implanté. Voisin de l’arbre caoutchouc, le grand Albizia est reconnaissble avec ses multiples troncs et ses longues branches qui le rendent tout simplement majestueux.

Crédits photo : photos.iles-antilles.net
Crédits photo : photos.iles-antilles.net

5) L’arbre caoutchouc à Saint-Pierre

Tout aussi impressionnant, cet arbre à 60 ans. Attention, malgré son nom, il ne faut pas le confondre avec l’hévéa sur lequel est extrait le latex permettant de fabriquer le caoutchouc. Pouvant atteindre 30 à 40 mètres de haut, il paraît que ses branches possèdent une souplesse élastique surprenante.

Crédits photo : cartemartinique.com
Crédits photo : cartemartinique.com

Articles similaires

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.