Crédits photo : Bakfull

Conçue par des Antillais pour des Antillais, un slogan qui en dit long sur les intentions des trois co-fondateurs de la bière Bakfull. Ronald Ryfer, Jacques Boulogne et Aurélien Filin ont un projet clair : lancer leur propre bière et faire en sorte qu’elle devienne la référence des bières aromatisées sur le marché qu’ils visent. Retour sur cette nouvelle aventure 100% antillaise.

Ce n’est un secret pour personne, les Antilles sont connues et réputées pour la qualité de leur rhum, en particulier le rhum de la Martinique, seul rhum AOC au monde mais désormais, il se pourrait que l’on parle des Antilles pour sa…bière ! Si la bière Lorraine déjà implantée sur le marché antillais, bénéficie d’une grosse côte de popularité notamment chez elle, en Martinique, la Bakfull viendrait ainsi étoffer l’offre sur la même échelle.

Nos trois jeunes chefs d’entreprise antillais ne s’en cachent pas, ils ont pour ambition d’installer sur le marché de la bière, leur propre bière 100% antillaise. A en croire leur présentation respective sur le site web de la marque, Bakfull a été imaginé par Aurélien, le passionné de l’entreprenariat et des startups, Ronald, qui s’occupe de l’administratif et enfin, le geek Jacques.

Le lancement de la bière Bakfull est prévu dans le courant du premier semestre 2016. En attendant, les trois jeunes co-fondateurs antillais proposent des dégustations privées, pour y participer il suffit de s’inscrire sur le site web de la marque.

Crédits photo : Bakfull
Crédits photo : Bakfull

Articles similaires

6 Commentaires

  1. Les Antilles Françaises . S’il vous plait , Il existe une bière Martiniquaise il me semble. De plus Antillaise veut dire quoi? Sachant qu’il y a deux régions Françaises seulement , Quelle honte de dire bière de telle région ? une bière Haïtienne, Cubaine , faudra préciser . St-pierre et Miquelon ne dira jamais une biere nord Américaine du fait qu’ils sont situé en Amérique du Nord , mais une bière St-Pierraise ou Miquelonaise. La personne qui a écrit l’article a t-elle honte de sa région ( Guadeloupe ou Martinique) ?

  2. ALors ,
    cette biere c’est ni brassée aux antilles
    le houblon n’est ni antillais
    la malt utilisée n’est pas antillaise ,
    les aromes ne sont pas d’origines antillaises
    et ni les levures ne sont antillaises
    meme le nom de la biere n’est pas antillais non plus ( car on dit BAKFOUL en créole)

    donc j’aimerai comprendre qu’est ce que cette biere a de si  » 100 % antillaise  » ?
    Et pourquoi nous antillais , on la boirai ?

    car au final , faire pousser un fruit de la passion ( dit exotique ) en europe , c’est aberrant donc n’a plus de raison de s’appeler « fruit exotique « , somme nous d’accord ?

    ps : désoler aux co fondateur mais il faut appeller un chat un chat et ne pas se foutre de la gueule du monde si zot lé fais pays zot vancé

  3. Bonjour JC,
    Je suis un des co-fondateurs de Bakfull et pour répondre à ton commentaire nous tinvitons à nous suivres sur notre page Facebook, nous donnerons plus d’informations sur notre petite Mousse à l’antil’aise et tu comprendras le pourquoi du comment mais ne t’en fait pas tu pourras la boire ! Assire pa pe être !
    Bonne journée.

  4. Je sors d’école de commerce, je suis un jeune loup et je veux montrer qu’on en a, alors je lance le premier truc qui me passe par la tete, parce que c’est connu, nous sommes les zentrepreuneurs de demain (et sans étude marketing ou concurrentielle approfondie).

    Au point de raconter que le caractère antillais vient du climat (parce qu’il fait beau il fait chaud et on passe nos journées a sourire bêtement aux oiseaux et aux abeilles c’est connu, et à se prélasser sur la plage , sans oublier notre culture qui résulte d’une fermentation, lol…
    Quelle belle fermentation que l’esclavage et le viol. Non mais franchement quel angélisme. C’est précisément le genre de cas où il faut confier la promotion de son produit à des professionnels et faire attention à ce que l’on dit.

  5. L article fait plus de pub pour le rhum martiniquais et la bierre loraine que pour la biere bakfull… Mais ça c est une habitude du redacteur qui perd tout objectivité quand il parle de la martinique dans ses divers articles . Il ne manque jamais de superlatif pour la décrire. Le ton est moins POMPEUX quand le sujet concerne une autre ile. J en conclu donc que ces jeunes fabriquants de biere ne sont pas martiniquais sinon notre cher redacteur n aurait pas omis de le souligner.

    Par ailleurs, le rhum antillais ne représente que 3% du marché mondial. Nos distilleries essayent de faire connaitre nos produits notemment aux usa qui pour l instant préfère les rhums industrielles car moins fort.
    Alors pitié arrêté …..

    Aoc c un label comme il en a plein en métropole sur beaucoup de produit . Ce N est pas un label sur le gout du produit mais uniquement qui certifie le lieu et la methode de fabrication d un produit. Sur ce point il N y a pas de difference avec le rhum de guadeloupe par exemple . Le rhum de guadeloupe est produit en guadeloupe et est fabriqué a partir de pur jus de canne et non de melasse . Et je suis sur que l on peut dire de mm pour d autres rhums.
    Mais en martinique on detourne honteusement ce label pour vanter le gout d un produit en disant que le rhum est meilleure que tous les autres a cause du label . C est du marketing ou publicité abusif. Le label Aoc a été attribué a la martinique car c est LA SEULE a en avoir fait la demande point barre. Arrêté d induire en erreur les gens en leur faisant croire que le label est venue a la martinique comme une reconnaissance d une fabrication unique au monde . Le fait de préféré le gout du rhum martiniquais n à rien à voir avec l Aoc.
    C est comme dire que la meilleure danse traditionnelle caraibenne est le gwoka parqu elle est la Seule a etre inscrite a l unesco.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.