Crédits photo : paysagesdeguadeloupe.com

Au 3e trimestre 2015, le nombre de créations d’entreprises en Guadeloupe baisse légèrement par rapport au deuxième trimestre 2015. Le statut de micro-entrepreneur fait de moins en moins recette et le nombre de nouvelles entreprises de ce type est au plus bas depuis que ce statut a été mis en place en 2011. Seul le secteur des services évolue positivement par rapport au 2e trimestre. Sur une période d’un an, toutefois, les créations d’entreprises sont orientées à la hausse dans tous les secteurs d’activité, selon l’INSEE.

Si vous avez créé votre entreprise entre Juillet et Septembre 2015 en Guadeloupe, vous faites donc partie des 950 entreprises créées au 3e trimestre 2015 et recensées par l’INSEE. Un nombre de créations d’entreprises stable par rapport au 2e trimestre 2015. L’embellie de fin 2014 début 2015 semble avoir pris fin. Cette stabilité masque des évolutions différentes selon la catégorie juridique.

Source : INSEE
Source : INSEE

Le nombre de créations de sociétés augmente de 12 % alors que celui des entreprises individuelles baisse de 8 %. Dorénavant, les sociétés représentent 45 % des nouvelles entreprises. Le nombre de micro-entreprises créées n’a jamais été aussi bas depuis 2011 : 198 créations au 3e trimestre 2015 contre 581 à la même période en 2011, soit une baisse de deux tiers des créations. Le statut de micro-entrepreneur semble avoir atteint ses limites.

Source : INSEE
Source : INSEE

Dans les trois départements français d’Amérique (DFA.) et en France entière, seule la Guyane est dans une situation favorable. Les entreprises créées en Guyane augmentent de 6,4 % tandis qu’elles reculent de 12 % en Martinique et de 6 % en France entière.

[quote]

Avertissement :

Depuis le 19 décembre 2014, de nouvelles dispositions définies par la loi Pinel du 18 juin 2014 s’appliquent au régime de l’auto-entrepreneur. En particulier, le terme micro-entrepreneur se substitue à celui d’auto-entrepreneur. Pour les données de créations d’entreprises, cette nouvelle dénomination est employée à partir de décembre 2014.

Ce régime doit être distingué à la fois du régime micro-fiscal (dit parfois régime fiscal de la micro-entreprise) et de la catégorie des micro-entreprises définie par l’article 51 de la loi de modernisation de l’économie (LME), précisée par le décret n° 2008-1354.

[/quote]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.