Un moustique de genre aedes

Dans un communiqué de presse transmis ce samedi, l’Agence Régionale de Santé annonce que deux premiers cas d’infection au virus Zika ont été confirmés hier par le Centre National de Référence des Arboviroses de Marseille.

Il s’agit d’un homme résidant à Saint-Martin dans le premier cas, et d’une fillette résidant en Grande-Terre dans le deuxième cas. Ces cas de Zika sont qualifiés d’autochtones puisqu’aucune de ces personnes n’a voyagé dans les 15 jours précédant le début des signes.

En Martinique et en Guyane, des dizaines de cas confirmés de Zika ont déjà été recensés lors des dernières semaines, la Guadeloupe et les Iles du nord étaient jusque là épargnées.

Dans ce même communiqué, l’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe rappelle à cette occasion les consignes de prévention et les mesures de protection qui sont essentielles pour limiter la propagation du virus :

  • Lutter contre les moustiques : détruire les larves ainsi que les gites potentiels de reproduction des moustiques autour et dans l’habitat : en faisant contrôler vos citernes, en supprimant les soucoupes sous les pots de fleurs et en vidant au moins une fois par semaine tous les récipients contenant de l’eau stagnante : vase, détritus, gouttières….
  • Se protéger des piqures de moustiques à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison en portant des vêtements longs, en utilisant des répulsifs cutanés (en respectant les précautions d’emploi, en particulier chez l’enfant et la femme enceinte) ainsi que des moustiquaires de berceau chez le nouveau-né et le nourrisson.
  • Consulter un médecin en cas de symptômes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.