Fait plutôt rarissime aux Antilles-Guyane, une mobilisation sur le web afin de venir en aide aux…animaux ! C’est l’initiative prise par « Amis des animaux de Guadeloupe ». Le groupe a lancé une pétition sur Internet à l’attention de la Présidente de la Société pour la Protection des Animaux (SPA). Samedi matin, elle avait déjà récolté plus de 1 300 signatures.

Courbé, maigrichon, la mine triste, la photo qui illustre la pétition « Sauvons les animaux de Guadeloupe » en dit long sur la situation des animaux en Guadeloupe. A en croire les instigateurs de cette pétition, depuis plusieurs mois, la situation déjà difficile des animaux de Guadeloupe est devenue dramatique. Selon eux, suite aux nouvelles directives de la SPA, le sauvetage des bêtes en détresse est quasiment impossible car les bénévoles ont désormais interdiction de récupérer les animaux errants.

Le bilan serait donc catastrophique : des centaines de chiens et chats sont ramassés par la fourrière. « Amis des animaux de Guadeloupe » semble s’insurger contre cette pratique.

« Vous avez drastiquement diminué le budget alloué à la protection animale et supprimé la stérilisation sur place. Trouvez-vous donc, Madame Harry, qu’il n’y a déjà pas assez d’animaux malheureux en Guadeloupe ? » peut-on lire dans le texte qui accompagne la pétition.

« Madame Harry, nous, amis des animaux, et pour beaucoup d’entre nous adhérents de la SPA, vous demandons de redonner dès à présent aux bénévoles dévoués depuis des années les moyens d’assurer leur mission de protection animale », ajoutent-ils.

Leur objectif à travers cette pétition ? Attirer l’attention de la SPA et sa Présidente afin qu’elle prenne en compte leur demande détaillée en annexe : disposer en Guadeloupe d’un dispensaire, une structure d’accueil et le financement pour assurer des campagnes de stérilisation ainsi que les soins vétérinaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire