Crédits photo : Préfecture de la Guadeloupe

Opération de sauvetage périlleuse pour le CROSS-AG ce dimanche 24 janvier. L’équipage d’un voilier a dû être rapidement secouru avant que le voilier sur lequel il se trouvait ne sombre au large de la Guadeloupe. Plus de peur que de mal pour les sept équipiers qui s’en sortent sains et saufs.

La Préfecture de la Guadeloupe l’a annoncé ce lundi matin dans un communiqué de presse. Ce dimanche en milieu de journée, un navire répondant au nom de « Joule », en cours de remorquage, émet un message Mayday et déclare une voie d’eau qu’il n’arrive pas à contenir. Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage engage alors immédiatement l’hélicoptère Dragon 971 de la sécurité civile pour superviser le transbordement de l’équipage du « Joule » et tenter de ramener le voilier dans un abri. Il engage également la vedette de la station SNSM (société nationale de sauvetage en mer) de Pointe-à-Pitre équipée notamment de pompes pour assécher le navire. Le CROSS déroute également le voilier de plaisance « Liliz » de 13 mètres qui a répondu à son relais de détresse sur la VHF.

Peu après 15h, cinq personnes sont transbordées et les deux plongeurs de la Brigade nautique de Gendarmerie de Pointe-à-Pitre sont hélitreuillés sur le voilier en train de couler pour aider le skipper.

Crédits photo : Préfecture de la Guadeloupe
Crédits photo : Préfecture de la Guadeloupe

A 15h34, les deux derniers passagers sont évacués à bord du « Dalton » pour être débarqués à Deshaies tandis que les deux plongeurs tentent un ultime remorquage avec le navire « Liliz ». Peu de temps après le début du remorquage, la remorque se rompt. La situation à bord ne permet plus aux plongeurs de se main- tenir en sécurité et ceux-ci sont hélitreuillés par le Dragon 971.

La SNSM, arrivée sur zone, et tente des manœuvres pour sauver le navire déjà quasi-immergé. Malgré de nombreux efforts d’assèchement et de remorquage, le navire coule à 3 milles au Nord de l’îlet Kahouanne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.