Crédits photo : Meteo France

Meteo France vient de publier son bilan 2015 de l’activité cyclonique sur l’ensemble des bassins Atlantique, Caraibe et Golfe du Mexique. Que doit-on retenir de ce millésime ? A la fin de la saison cyclonique 2015, on dénombre finalement 12 cyclones tropicaux ayant évolué sur le bassin Atlantique dont 11 nommés. Par ailleurs, la saison cyclonique en 2015 a été plus longue qu’à l’accoutumée.

Ces cyclones sont répartis comme suit :

  • 1 dépression tropicale (numéro 9).
  • 7 tempêtes tropicales (Ana, Bill, Claudette, Erika, Grace, Henri et Ida).
  • 4 ouragans (Danny, Fred, Joaquin et Kate), dont 2 ayant atteint le stade d’ouragan majeur (catégorie 3 au moins). Cela concerne les ouragans Danny et Joaquin.
Trajectoires des 12 cyclones ayant évolué sur le bassin Atlantique en 2015 - Crédits photo : Meteo France
Trajectoires des 12 cyclones ayant évolué sur le bassin Atlantique en 2015 – Crédits photo : Meteo France

Pour 2015, le nombre prévu de cyclones nommés (tempêtes tropicales et ouragans) était compris entre 6 et 10 (11 observés) alors que la moyenne, sur la période 1981/2010, est de 12 (dont 6 ouragans). Le nombre de phénomènes pouvant atteindre le stade d’ouragan devait se situer entre 3 et 6 (4 observés), dont 1 majeur (2 observés).

Lame d'eau sur 12h montrant les cumuls atteints (200 à 250mm) sur la Dominique entre 04h00 et 16h00, le 27 août au passage d'ERIKA - Crédits photo : Meteo France
Lame d’eau sur 12h montrant les cumuls atteints (200 à 250mm) sur la Dominique entre 04h00 et 16h00, le 27 août au passage d’ERIKA – Crédits photo : Meteo France

L’énergie potentielle cyclonique (ACE), qui prend en compte à la fois intensité et durée de vie des cyclones, était prévue nettement au-dessous de la valeur moyenne. Elle fut de 62 pour une normale de 104 soit environ 40% de moins au final.

Quelques faits remarquables :

  • Une saison précoce et assez longue

Elle débute relativement tôt (le 8 mai avec la naissance d’Ana près des côtes Est américaines) avec environ 3 semaines d’avance sur le commencement officiel (1er juin) et se termine le 12 novembre (après la disparition de Kate dans les eaux plus froides de l’Atlantique) soit une durée de plus de 6 mois.

  • Un peu plus d’1/3 des tempêtes ont gravi le stade ouragan

Sur 11 cyclones ayant été baptisés sur les bassins de l’Atlantique Nord cette année (hormis la dépression tropicale numéro 9), seuls 4 d’entre eux ont franchi le stade d’ouragan. Sur ces 4 ouragans, 2 ont même atteint le stade d’ouragan majeur.

  • Une majorité de cyclones à durée de vie limitée

Tous ont eu une durée de vie inférieure ou égale à 10 jours mais 4 d’entre eux ont vécu 7 jours et plus (7j pour Danny, 8j pour Fred et 10j pour Ida et Joaquin).
Les 8 autres ont perdu leurs caractéristiques cycloniques dans un délai de 2 à 5 jours (2 jours pour Claudette, 3 jours pour Bill, 4 jours pour Ana, Henri, la dépression numéro 9 et Kate, 5 jours pour Erika et Grace).

Impacts de foudre d'Erika en 24h plus nombreux sur ou à proximité de la Dominique entre les26 août et le 27 août - Crédits photo : Meteo France
Impacts de foudre d’Erika en 24h plus nombreux sur ou à proximité de la Dominique entre le 26 août et le 27 août – Crédits photo : Meteo France
  • Une activité cyclonique concentrée essentiellement en Atlantique

11 phénomènes cycloniques sur 12 ont sévi en Atlantique. Sur les 11, 2 ont perdu leur activité cyclonique en Caraïbe (Danny et Erika). Environ 1 sur 2 a évolué uniquement en mer.

Danny a affecté le Nord de l’arc antillais, Erika également avant de se diriger vers Haïti, Kate les Bahamas, Joaquin également avant de prendre la direction des Bermudes et enfin Ana qui a atterri dans les terres américaines.

Articles similaires

Laisser un commentaire