Crédits photo : michelem.centerblog.net

Aux Antilles, dès le plus jeune âge, les parents vous mettent en garde et vous conseillent de vous tenir éloigner du mancenillier notamment lorsqu’il pleut. Et pour cause, selon Maxi Sciences, le mancenillier est reconnu comme étant l’arbre le plus dangereux du monde. Un titre qui lui aurait été attribué par le Guinness World Record. En cause : ses feuilles, sa sève et son fruit, tous trois extrêmement toxiques.

En règle générale, vous les trouvez aux abords des plages notamment de Guadeloupe et de Martinique. Le mancenillier, cet arbre qui paraît inoffensif de prime abord est en réalité une véritable menace permanente pour la population. L’arbre porteur de petits fruits verts ressemblant à de petites pommes vertes (le terme de « mancenillier » dérive de l’espagnol manzanilla (« Petite pomme ») en raison de la forme de son fruit) est fréquemment appelée « arbol de la muerte » en espagnol, soit littéralement « arbre de la mort », comme l’explique Maxi Sciences.

Cependant, afin d’éviter tout accident, les autorités avertissent la population par le biais de panneaux comme celui qui suit, installé à Marie-Galante :

panneau

Une fois écorché, l’arbre produit une sève blanchâtre extrêmement toxique. Mais ce n’est pas tout, même le bois est toxique. Quant aux fruits, les fameuses « petites pommes vertes », si jamais l’idée vous viendrait de mordre dedans, on vous annonce la couleur : les conséquences peuvent être fatales. Mordre le fruit entraîne des brûlures intenses, un gonflement des lèvres puis la tuméfaction de la langue qui se couvre de cloques, selon l’Université de Floride. Toute la muqueuse de la cavité buccale se détache ensuite par larges plaques. L’intoxication s’accompagne d’une chute de la tension artérielle et d’un choc.

Le fruit du mancenillier
Le fruit du mancenillier

En cas de pluie, s’éloigner du mancenillier est le meilleur des réflexes

Si vous vous trouvez à proximité d’un mancenillier ou pire, en dessous de l’arbre et qu’il commence à pleuvoir, un conseil : fuyez ! Quelques gouttes de pluies en contact avec le mancenillier puis avec votre peau suffisent pour provoquer d’intenses éruptions cutanées et des brûlures. Oublier donc la sieste sous le mancenillier !

Comme l’explique Maxi Sciences, à l’heure actuelle, les scientifiques ignorent pourquoi le mancenillier a évolué pour atteindre un tel extrême. Mais s’il est toxique pour la plupart des espèces, certaines parviennent à lui résister comme l’iguane vert. Il est capable de manger ses fruits sans dommage et même d’élire domicile entre ses branches.

Articles similaires

  • Sécheresse : la Martinique en état d’alerte3 mai 2016 Sécheresse : la Martinique en état d’alerte Ce lundi 2 mai, la Martinique a officiellement été placée en état d'alerte sécheresse. La cellule sécheresse de la Mission Inter-Services de l’Eau et de la Nature réunie le 28 avril […]
  • Savez-vous d’où viennent les sargasses ?28 février 2015 Savez-vous d’où viennent les sargasses ? Il fut un temps, elles étaient " presque " appréciées et tolérées, aujourd'hui, elles sont considérées comme une menace voire pire. Les algues sargasses ou algues brunes et leur fameuse […]
  • Nature : le top 10 des espèces les plus dangereuses aux Antilles (photos)23 janvier 2016 Nature : le top 10 des espèces les plus dangereuses aux Antilles (photos) Ils sont petits, longs, gros, parfois gras ou piquants et font partie de notre environnement. Les Antilles françaises regorgent d'insectes en tous genres, de végétaux et d'animaux […]
  • COP21 : mieux comprendre le sommet et ses enjeux29 novembre 2015 COP21 : mieux comprendre le sommet et ses enjeux La France va présider et accueillir la 21ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21/CMP11), du 30 novembre au 11 décembre […]

36 Commentaires

    • Ah ! Voilà ! Je m attendais à une réponse comme celle là. C’est bien le propre de l’homme ! Ça dérange, on s’en débarrasse!
      Il y a des années, les sois disant scientifiques français avaient considérer le corossolier comme étant un arbre dangereux, par ce fait beaucoup de personnes ont coupé ces arbres. Aujourd’hui le corossolier serait un produit miracle le plus efficace sur terre pour se remettre du cancer…
      Chaque espèce a sa place et son rôle sur terre. Le mancelinier était là avant nous, on a appris à faire avec. Il a toujours fait parti du paysage des Antilles et la population a appris à vivre avec.

    • Je pense que tout arbre, herbe, animaux etc, chaque a son utilité . Pourquoi tout détruire . Cet arbre garde encore son secret , son utilité . Les iguanes y trouvent refuge et aliment, que les responsables placent des pancartes et délimitent la zone . Arrêtez de tout détruire

    • Ce qui illustre bien la mentalité des Sapiens: ça nous gêne, on éradique. Et tout ça avec un naturel déconcertant, comme si ça coulait de source…

  1. Ben moi je suis bien contente qu’il y a des arbres dangereux et pouvant protéger des animaux des hommes ! La nature doit passer avant Nous normalement !

  2. hier g regardé le film avec will smith, ou tous les éléments de la terre plantes,animaux etc.. décident d’en finir avec l’espèce humaine et le mancellinier en est un exemple direct de (rebellions des éléments de la nature) .

  3. lhomme est dangereux pour la nature. quand il detruit toute une foret ou despace vert pour son buisness ça derange pas alors que ça tue certains animaux dans leurs espaces de vie… et a sens inverse? que des mechants debarquent dans votre vie, detruisent tout sur leur passage votre maison, et vos familles….

  4. Pour information (dommage que l’article soit aussi light).
    Cette arbre avait une utilité pour les premiers habitants de l’île : les Arawaks et Caribéens.
    Ils enduisaient leurs flèches de la sève ou du jus de la pomme pour paralyser leurs proies.
    Donc comme vous le voyez cette arbre avait son utilité et un jour aura son utilité en médecine.
    Le mancenillier a certainement de nos jours une utilité que le rédacteur de l’article ne connaît pas. Les scientifiques eux le savent. Il serait intéressant d’avoir l’avis d’un expert.
    Je suis étonné que les antillais ayant commentés ne savait pas ce que les Arawaks et Caribéens l’utilisaient.
    Mais qu’enseigne ton de nos jours aux jeunes antillais?

    • Merci Maetvois, la raison pour laquelle il y en a autant près de nos plage c’est parce que les Caraibes en plantait pour que les premiers européens qui débarquaient soit empoisonnés ! Pour info j’ai mangé un fruit par mégarde une fois mais je suis toujours là Fruit sucré au prime abord puis l acidité attaque la bouche et l intérieur une journée aux toilettes et j étais rétabli …expérience à ne pas tenter !!

  5. J’habite la Martinique où cet arbre est bien connu. A part quand il porte ses fruits, il n’est en rien dangereux. Et puis tous les mancenilliers sont identifiés et marqués et il n’y a que très très très peu d’accidents liés à sa sève. Donc, pas de quoi en faire tout un fromage

  6. Tout comme le serpent le plus mortelle au monde ( le mamba noir) …ou en autre Le (Taïpan du désert) à son utilité vivre ou mourir …..tout être est mortellement dangereuse , ne faite pas toute une histoires sur cette arbre …. le menace directe auquel vous avez à vous méfiez c’est l’homme lui même alors perdez pas votre temps à vous querellez avec cet arbre !

  7. Comment savoir que l’arbre qu’on a devant soit est un mancenillier ? surtout qu’il y en a d’autres qui lui ressemblent. Il faudrait pouvoir les identifier !

    • Il faut se renseigner et observer. Ce n’est pas compliqué il pousse sur les plages ou secteur à proximité des plages, il fait des fruits en grappe, les européens , je ne sais pour quelles raisons, les comparent à des raisins, peut être parce qu’ils sont en grappe ( mais ça n’a vraiment rien à voir), en séchant les graines deviennent marron foncé/noir. Si vous résidez en Guadeloupe , vous en verez sur la plage de saint félix au gosier. Mais il n’y a pas de quoi avoir peur, j’ai toujours vécu près de la plage , j’en ai toujours vu, d’ailleurs ce dimanche j’ai fait mon footing matinal , il a plu, je suis passé en dessous, et je n’ai rien eu. Il faut vraiment rester en dessous sous une pluie averse pour commencer à avoir des brûlures. et pas de quoi avoir mort d’homme. Quand il y a du soleil , j’ai pour habitude de m’abriter sous les feuilles. Par contre ne surtout pas avaler les fruits!!!

  8. @annick toi qui es bretonne et qui es donc un peu notre soeur, plus que les zoreilles: regarde bien les 3 photos de cet article, tu n’as pas besoin d’en voir davantage. Cet arbre pousse toujours sur le littoral, le seul autre arbre c’est le pied de raisins bord de mer, tu ne peux pas le confondre et les fruits sont tres bons. en cas de doute tiens toi à l’écart.

  9. Bonjour,

    Touriste de première heure, ce matin, après un footing, assoiffée, je n’ai pas résisté à l’envie de croquer au fruit « qui ressemblait à nos pommes sauvages du sud de la France ».

    Et comme cela ne suffisait pas, je m’y suis reprise à QUATRE fois ‘il faut être très C….
    Il faut dire que le fruit a un agréable goût sucré (comme de la mangue) mais que très vite une brulure vous paralyse la gorge.
    Donc, quatre fruits avalés plus tard, je rentre à mon hôtel après avoir pris un café en pensant que tout cela allait s’apaiser ,inquiète, je regarde sur internet ‘pommes Martinique  » et il ne m’a pas fallu longtemps pour me mettre en alerte .

    Pharmacie, médecin, rinçage de la bouche ,pansement gastrique oral et buvable.

    Au moment où je vous écris, je dois dire que j’ai eu peur de mourir pendant mes vacances et à 58 ans!
    J’ai conscience de paraître ridicule mais tant pis, mon expérience peut servir à d’autres.
    Alors ,je suis passée par des moments de vomissements, diarrhée…….+++++qui sont toujours d’actualité.
    Cela fait 5 heures que j’ai ingéré ces fameux fruits , je suis en alerte, prête à courir aux toilettes de ma chambre.
    Je pense et j’espère que le plus dur est passé .
    En tous cas, je me dis que ‘n’est pas Martiniquais qui veut »…

    En attendant,, j’ai fait rire à gorge déployée quelques personnes originaires de ce beau pays!

  10. Bonjour,
    En général, la ou il y a des mancenilliers il y a aussi un arbre appelé « olivier bord de mer » il est important de savoir que les feuilles de l’olivier bord de mer sont utilisées pour calmer les brulures du mancenillier. (Bien souvent dans la nature l’antidote n’est pas loin du poison).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.