Crédits photo : Laura Flessel (Facebook)

C’est en habituée des grands rendez-vous sportifs que l’escrimeuse française Laura Flessel s’est confiée concernant la réception du 1er tour de la Coupe Davis 2016 en Guadeloupe. Pour la guadeloupéenne, cette opportunité est un bel hommage à la Guadeloupe et son monde sportif.

C’est indéniablement l’un des rendez-vous les plus attendus en 2016 en Guadeloupe, le 1er tour de la Coupe Davis entre la France et le Canada du 4 au 6 mars prochain. Une première dans un département d’outre-mer et une belle récompense pour le sport local, fournisseur officiel de champions.

Parmi ceux-là, l’escrimeuse Laura Flessel. Actuellement retirée des pistes d’escrime, la guadeloupéenne reste cependant au coeur du sport et s’est confiée récemment à la Fédération Française de Tennis au sujet de l’organisation de la Coupe Davis en Guadeloupe. « La Guadeloupe est une véritable pépinière de sportifs de haut-niveau, de champions. Quelque part c’est une reconnaissance. Pas seulement pour le tennis antillais mais aussi pour le sport en général. On est un département situé à près de 7000 km de la métropole et c’est vrai qu’à cause de cette distance, on se sent souvent oubliés. C’est un beau clin d’œil que de pouvoir accueillir cet événement. Souvent il y un déracinement obligatoire pour connaître la vie de haut-niveau et le fait d’organiser cette rencontre en Guadeloupe nous encourage à travailler comme un département et non comme une île excentrée. Quand on parle d’inclusion par le sport c’est aussi une belle image qu’on donne ».

Pour la sportive, ce rendez-nous n’est pas seulement un événement mais bien au-delà. « lorsqu’on connait le pourcentage d’obésité, qui est en augmentation en France aujourd’hui, on se rend compte qu’il faut vraiment inciter les gens à pratiquer un sport et il faut se servir de toutes les occasions pour sensibiliser le public. C’est un sujet sur lequel je travaille beaucoup en ce moment et cette rencontre peut servir d’électrochoc pour favoriser la pratique sportive. C’est aussi pour cela qu’il est très important qu’il y ait des événements de cette envergure sur nos îles ».

[quote font= »arial »] »J’espère aussi qu’une partie des infrastructures aménagées pour l’événement pourra être conservée pour permettre de favoriser la pratique sportive parce qu’on manque parfois d’installations adéquates ».[/quote]

« Nous sommes une île de champions, une île de sport, on n’est pas restés seulement autour du cyclisme ou du football, on a des champions dans toutes les disciplines ou presque et on aime la compétition. La population guadeloupéenne sera complètement derrière l’équipe de France quoiqu’il arrive et d’autant plus s’il y a parmi les joueurs quelqu’un qui représente notre département ».

 

Articles similaires

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire