Le centre-ville de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe - Crédits photo : carteguadeloupe.fr

Ipsos Outremers livre les résultats d’un sondage réalisé en janvier sur la perception des Domiens quant au risque d’attaque terroriste aux Antilles et à la Réunion.

Les attentats de janvier 2015 à Paris avaient engendré un climat de peur exacerbée (24% des Français déclaraient avoir peur), en France métropolitaine, selon IPSOS.  Plus de la moitié des Français métropolitains considéraient même que le pays était entré en guerre.

Un an après ces événements, et suite aux récents attentats du 13 novembre qui ont une nouvelle fois touché Paris, qu’en est-il de la perception des risques dans les DOM ?

A la question « aujourd’hui, le risque d’attaque terroriste à la Réunion / aux Antilles, est-il selon vous très élevé, plutôt élevé, plutôt faible ou très faible ? », posée fin novembre/début décembre 2015, 3 Domiens sur 10 répondaient qu’ils estimaient le risque élevé et près d’1 sur 10 que celui-ci était même très élevé.

fig1.png
Source : IPSOS

Les femmes beaucoup plus inquiètes que les hommes

femmes.png
Source : IOSS

Fiche technique : L’enquête a été réalisée par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 500 individus âgés de 15 ans et plus par territoire, du 23 novembre au 16 décembre 2015. Échantillon représentatif par la méthode des quotas, en termes de sexe, âge et PCS de l’individu après stratification géographique.

Articles similaires

Laisser un commentaire