Elle fait grand bruit aux Antilles-Guyane et plus particulièrement en Guadeloupe. L’agression et la séquestration d’un jeune homme homosexuel d’une vingtaine d’années en Guadeloupe début janvier est désormais relayée à l’échelle nationale et a rapidement fait le tour de la toile. Sur le web, les réactions se multiplient après cet acte odieux qui indigne.

L’homophobie fait de nouveau parler d’elle au grand dam d’un jeune homme de 28 ans enlevé puis séquestré dans un appartement à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe au début du mois de janvier. Selon la victime durant plusieurs jours, cinq bourreaux lui feront subir des actes de violences et de tortures. En cause ? Son orientation sexuelle.

Un fait-divers qui n’a pas tardé à trouver écho à travers les médias nationaux, sur le web ainsi que sur les réseaux sociaux. Les réactions se multiplient ces dernières heures :

Selon nos informations, les auteurs présumés des faits ont été interpellés avant d’être déférés le 13 janvier devant le parquet puis écroués au Centre pénitentiaire de Baie-Mahault. Parmi les agresseurs présumés, deux mineurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire