La Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi de Guadeloupe (DIECCTE) a récemment publié sa note de conjoncture Emploi-Marché du Travail pour le 3ème Trimestre 2015. Si durant la période, l’emploi salarié privé augmente légèrement sur un an ou encore, le nombre de contrats signés en intérim augmente également, le nombre de ruptures conventionnelles connaît lui aussi une forte augmentation.

Selon les chiffres, au troisième trimestre 2015, 578 ruptures conventionnelles ont été homologuées par la DIECCTE de Guadeloupe. Ce nombre augmente de 5,1% par rapport au troisième trimestre 2014 où 550 ruptures avaient été homologuées.

Au deuxième trimestre 2015, le nombre de ruptures était déjà en hausse de 4,2% (rapporté au deuxième trimestre 2014). Comme indiqué par la DIECCTE, e flux des ruptures conventionnelles a connu une progression forte et régulière dans la foulée de la création de cette mesure en septembre 2008. Les évolutions ont d’abord été très fortes et sont nettement moindres depuis juin 2011 même si elles peuvent être encore très marquées à l’occasion. Depuis fin 2012, le nombre de ruptures conventionnelles a tendance à augmenter et à y regarder de plus près, on constate que depuis début 2015, les ruptures conventionnelles sont en hausse constante (figure ci-dessous).

Source : DIECCTE Guadeloupe
Source : DIECCTE Guadeloupe

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.