En 2015, 525 100 entreprises ont été créées en France, soit 5 % de moins qu’en 2014. Cette réduction résulte du net repli des immatriculations de micro-entrepreneurs (- 21 % par rapport à 2014). En revanche, les autres créations d’entreprises augmentent fortement (+ 13 %), particulièrement celles des autres entreprises individuelles (+ 28 %) et, dans une moindre mesure, celles des sociétés (+ 4 %).

Tous types d’entreprises confondus, les créations reculent dans toutes les régions, sauf en Martinique et en Île-de-France comme l’indique la figure ci-dessous. Il est intéressant de constater qu’après l’île-de-France et la Martinique viennent la Guadeloupe et Mayotte où là aussi, le repli est moins important sur la période.

Source : INSEE
Source : INSEE, SIRENE

Le succès des sociétés par actions simplifiées (SAS) se poursuit

Selon l’INSEE, en 2015, près d’une société sur deux nouvellement créées est une société par actions simplifiée (SAS). Cette catégorie juridique connaît un franc succès : elle est privilégiée par 48 % des créateurs de sociétés en 2015 (après 39 % en 2014, 30 % en 2013 et 15 % en 2011). Cet essor est principalement porté par les SAS à associé unique ou unipersonnelles (27 % en 2015 après 20 % en 2014 et 15 % en 2013). Globalement, les SAS font désormais jeu égal avec les sociétés à responsabilité limitée (SARL). Celles-ci forment l’autre moitié (48 %) des créations de sociétés de 2015 et continuent à perdre du terrain (57 % en 2014, 66 % en 2013 et 80 % en 2011).

Source : INSEE, SIRENE
Source : INSEE, SIRENE

Autre donnée significative en 2015, seules 5 % des entreprises sont employeuses au moment de leur création révèle l’INSEE. Si l’on exclut les micro-entrepreneurs, la part des entreprises employeuses à la création est plus conséquente (8 %), mais elle fléchit progressivement depuis 2012 (10 % en 2014 et 2013 après 12 % en 2012). En 2015, l’âge moyen des créateurs d’entreprises individuelles se maintient à 38 ans. Comme en 2014, la part des moins de 30 ans et celle des plus de 60 ans sont plus élevées chez les micro-entrepreneurs que chez les créateurs d’entreprises individuelles classiques.

Tous types d’entreprises confondus, le secteur « information et communication » est celui où les créateurs sont les plus jeunes (33 ans en moyenne). À l’inverse, ils sont généralement plus âgés dans les activités immobilières (40 ans).

Source : INSEE, SIRENE
Source : INSEE, SIRENE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.