Un Falcon 50 sur le tarmac d'un aéroport

Le procès des quatre français soupçonnés par la justice dominicaine d’être impliqués dans l’affaire « Air Cocaïne » a été programmé le 11 février prochain. Deux des quatre hommes sont actuellement en République Dominicaine et deux autres sont actuellement en France après avoir rejoint l’hexagone de manière rocambolesque, en octobre dernier. 

Ils sont désormais fixés sur la date de leur procès en appel, ce sera le 11 février 2016. Les quatre français arrêtés il y a deux ans en République dominicaine avaient fait appel après avoir été condamné en août dernier à 20 ans de prison pour leur implication dans cette affaire de transport de cocaïne (680 kg) à bord d’un Falcon 50 au départ de la République Dominicaine.

Sur les quatre hommes, Nicolas Pisapia et Alain Castany sont toujours en République Dominicaine tandis que les deux autres, Pascal Fauret et Bruno Odos sont en France. En octobre dernier, ils avaient bénéficié de l’appui de l’expert de la sûreté aérienne Christophe Naudin pour quitter la République Dominicaine en toute discrétion via Saint-Martin et la Martinique.

Une fois arrivés en France, les deux hommes ont été placés en détention provisoire où ils se trouvent toujours. Ils avaient déjà passé quinze mois en détention provisoire en République Dominicaine, avant d’obtenir une liberté provisoire en juin 2014 avec impossibilité de quitter le territoire. Le parquet dominicain a du coup demandé la confirmation de leur peine en appel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.