Un avion de la compagnie aérienne Air France - Crédits photo : Wikimedia Commons

Trois ans, c’est le nombre d’années de tests qu’il aura fallu à la compagnie française avant de décider de déployer le wifi sur toute sa flotte long-courrier d’ici à 2020 rapporte La Tribune. Les tests se poursuivent en revanche sur le moyen-courrier.

Voilà qui devrait ravir les inconditionnels d’Internet, oui vous qui ne pouvez vivre sans être connecté à la toile. Désormais lorsque vous prendrez l’avion et plus précisément, les vols long-courriers Air France, vous pourrez rester connecté à Mediaphore par exempe et suivre l’actualité même en altitude. Cette information, c’est La Tribune qui la révèle. Selon des sources internes dont le quotidien se fait relais, trois ans après avoir annoncé des tests de wifi sur ses avions, Air France a pris la décision d’installer un système wifi à bord de toute sa flotte d’avions long-courriers d’ici à 2020.

Une arrivée quelque peu tardive quand on sait que d’autres compagnies aériennes internationales proposent déjà cette prestation.

Wifi oui, mais à quel prix ?

En revanche, les tests continuent sur la flotte moyen-courrier. Depuis le 12 janvier, un système en partenariat avec Orange est testé sur deux A320, l’un sur des vols court-courriers, l’autre sur des vols moyen-courriers.

Interrogée, Air France a confirmé que « le JEC (Joint Executive Comitee) d’Air France-KLM a validé le principe de proposer le wifi à tous les clients. Mais la compagnie dit ne pas être en mesure d’apporter des informations techniques et commerciales car  les discussions sont toujours en cours avec le prestataire.

Si la prestation proposée devrait rapidement trouver acheteur, combien cela coûtera t-il au voyageur ? La question reste entière d’autant plus que du côté d’Air France, aucune décision n’a encore été prise sur le sujet. Comme le précise La Tribune, selon un dirigeant d’Air France, la décision n’est effectivement pas encore tranchée. Air France craint qu’un accès totalement gratuit porte préjudice à la capacité des bandes passantes. L’idée est de s’inspirer de la pratique d’un grand nombre d’hôtels et de proposer à la fois un système gratuit de qualité basique et un système premium de très bon débit.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.