Crédits photo : Jacques Vapillon

Deux nouvelles d’importance sont tombées aujourd’hui au Salon nautique à Paris. Dans un premier temps, il a été annoncé que la ville de La Rochelle organisera les deux prochaines éditions (2017 et 2019) de la Mini-Transat au dépend de Douardenez. Dans la foulée, autre annonce surprise : l’arrivée des deux prochaines éditions en Martinique et non en Guadeloupe.

La course transatlantique en solitaire sur les petits voiliers de 6,50 m prendra départ à La Rochelle pour une arrivée en Martinique, en passant par Les Canaries. Une bonne nouvelle pour la Martinique qui récupère au dépend de sa voisine la Guadeloupe, un événement de plus en plus plébiscité.

En revanche, la mauvaise nouvelle du jour elle est pour Douarnenez et ses organisateurs qui passent la main à la Rochelle. Il n’y avait que deux villes concurrentes pour l’organisation de la prochaine édition de la Mini-Transat: Douarnenez et La Rochelle.

« Nous sommes bien évidemment déçus de ne pas pouvoir continuer le travail effectué depuis quatre ans. On souhaite bonne chance à l’équipe de La Rochelle. J’ai juste envie de leur dire : surtout, prenez soin de la Mini Transat comme on a voulu le faire durant ces quatre années », a expliqué Bertrand Nardin, Président de Douarnenez Courses au site Courseaularge.com.

 

 

Pour rappel, les deux récents vainqueurs de la Mini-Transat Iles de Guadeloupe 2015 sont Frédéric Denis (n°800 Nautipark arrivé en 19j 23h 19min 55s), en catégorie bateaux prototypes et dans la catégorie, bateaux de série, le vainqueur est Ian LIPINSKI (n°866 Entreprise(s) Innovante(s) arrivé en 22j 09h 36min 30s).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.