Les attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre ont affecté le transport aérien français sur le même mois. Déduction faite par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) qui s’appuie sur les données chiffrées issu de son rapport mensuel du trafic aérien français. Favorablement orienté sur les deux premières semaines du mois, le trafic a nettement fléchi par la suite sauf avec l’Outre-Mer où il reste stable (+0,4%).

En novembre 2015, 3,5 millions de passagers ont transité entre la France métropolitaine et les Outre-mer. En revanche, en novembre 2015 moins de passagers ont voyagé au départ des Outre-mer vers l’international comparé à l’an dernier. Il en est de même pour les vols entre départements d’Outre-mer, en légère baisse par rapport à novembre 2014 (voir figure ci-dessous).

evopaxpng
Source : DGAC

Selon les données statistiques établies par la DGAC pour novembre 2015, la destination outre-mer la plus prisée au départ de la France est : la Guadeloupe avec un 1, 1 millions de passagers suivie de la Réunion, 1 million de passagers puis de la Martinique et ses 900 000 passagers sur la période.

evodompng

A noter également, que le nombre de mouvements contrôlés en France métropolitaine a poursuivi en novembre une croissance modérée (+1,3%). Cette progression s’observe sur tous les types de mouvements : survols (+2,2%), vols internationaux et avec l’Outre-mer (+0,6%), vols domestiques métropolitains (+0,5%).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.