Kingsley Coman, milieu de terrain du Bayern Munich

Qu’ils soient footballeur, cycliste, judoka, athlète et on en passe, ils ont chacun marqué l’année 2015 par le biais d’une performance sportive notable ou lors d’un événement majeur. Quels sont ces sportifs ultramarins qui ont marqué l’année écoulée ? Notre rédaction en a sélectionné 10…

Ysaora Thibus

La fleuretiste de l’Equipe de France d’escrime a clairement franchi un cap cette année et l’a démontré en multipliant les podiums internationaux notamment par équipes. Son coup de maître ? une victoire en individuel lors de l’étape de Coupe du Monde à Cancun, au Mexique en octobre 2015. Selon les spécialistes, Ysaora Thibus marche dans les pas d’une autre guadeloupéenne, reine de la discipline à l’époque…Laura Flessel.

Ysa.jpg
Crédits photo : Ysaora Thibus (Facebook)

Wilhem Belocian

Personnage simple et discret, une fois en piste Wilhem Belocian ne fait pas de détails. Elu meilleur espoir mondial par la fédération internationale d’athlétisme en 2014, en 2015 il confirme ce statut en obtenant sa 1ère médaille (argent) nationale chez les élites, le guadeloupéen remporte ensuite une 1ère médaille internationale élite en terminant 3ème des championnats d’Europe en salle à Prague, précédé par deux martiniquais :  Pascal Martinot-Lagarde et Dimitri Bascou.

wilhem.jpg
Crédits photo : iaaf.org

Rudy Gobert

On le sait, rejoindre la NBA puis y jouer est le rêve de tout jeune basketteur. Le guadeloupéen Rudy Gobert fait partie de ces chanceux. A à peine 21 ans, il rejoint les Utah Jazz avec lesquels ils réalisent des performances hors norme en 2015. Double/double en série, élu dans le top 5 des meilleurs défenseurs de la NBA, il est le 1er français depuis Tony Parker à être retenu pour le Rising Stars Challenge, compétition qui se déroule durant le NBA All Star Game.

rudygob.jpg
Crédits photo : Rudy Gobert (Facebook)

Dimitri Payet

En 2014/2015, le réunionnais alors joueur de l’Olympique de Marseille a réussi l’une de ses meilleures saisons en tant que joueur professionnel. Meilleur passeur de Ligue 1 et membre de l’équipe type de Ligue 1 lors de la même saison, c’est logiquement que Dimitri Payet a retrouvé l’Equipe de France en Juin 2015. Par la suite, il quitte l’OM pour rejoindre le club anglais de West Ham avec lequel il réalise d’excellentes performances dès ses débuts. Les supporters anglais lui ont même déjà créé une chanson.

dim.jpg
Crédits photo : whufc.com

Kanelle Léger

Oui, la savate boxe française est dominée par la France à l’échelle mondiale et plus précisément par une martiniquaise, qui ne fait pas dans la dentelle. Son nom : Kanelle Léger. En 2015, la martiniquaise est devenue championne du monde de savate boxe française (chez les moins de 70kg). Un titre mondial qui est venu s’ajouter au titre de championne de France remporté en mars 2015.

kanelle.jpg
Crédits photo : antilles-sport.com

Teddy Riner

En 2015, Teddy Riner a réalisé le grand huit ! Le guadeloupéen a remporté cette année un 8ème titre mondial et a définitivement marqué l’histoire du judo mondial. Plus tard dans l’année, il conserve au passage son titre de champion de France et remporte plusieurs tournois internationaux. Place désormais à son prochain objectif : un nouveau titre olympique en 2016.

teddy.jpg
Crédits photo : Teddy Riner (Facebook)

Anthony Martial

S’il y a bien un sportif qui a fait parler de lui en 2015, c’est bien Anthony Martial. Et pour cause, à 20 ans, il rejoint Manchester United pour…50 millions d’euros, plus 30 millions liés à des bonus. Une somme astronomique qui a beaucoup fait parler. Pendant ce temps, le guadeloupéen s’exprime sur le terrain en étant étincelant avec Manchester United mais également en Equipe de France. En décembre 2015, il est élu Golden Boy (meilleur jeune footballeur d’Europe).

anthony.jpg
Crédits photo : Anthony Martial (Facebook)

Boris Carène

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’année 2015 a été plus que prolifique pour le cycliste guadeloupéen. Cette année, il a remporté pour la 2ème fois le Tour cycliste international de la Guadeloupe mais aussi le tour de Marie-Galante ainsi que le Tour cycliste de Guyane. Au-delà des titres, son implication auprès des jeunes guadeloupéens est souvent saluée.

boris.jpg
Crédits photo : Boris Carène (Facebook)

Mehdy Metella

Année chargée mais fructueuse pour le nageur guyanais. Record de france, champion de france sur 100m libre en petit bassin et surtout, médaillé d’or au 4 × 100 m nage libre des Championnats du monde en Russie, au côté de Florent Manaudou, Fabien Gilot et Jérémy Stravius. Le nageur suit plus que jamais la trace de sa soeur Malia, elle aussi titrées de nombreuses fois à l’échelle mondiale.

mehdy.jpg
Crédits photo : Mehdy Metella (Facebook)

Kingsley Coman

Il fait partie des surdoués du football et représente à l’image d’Anthony Martial, l’avenir de la discipline à l’échelle mondiale. Kingsley Coman, formé au Paris Saint-Germain a connu un parcours en accéléré. A 18 ans, il rejoint la Juventus de Turin. 1 an après, il est prêté au Bayern Munich. Un choix payant puisqu’aujourd’hui, le guadeloupéen est un atout indispensable du club munichois. A l’échelle internationale, tout va bien aussi pour lui puisqu’en 2015, il a connu sa 1ère sélection chez les bleus.

kingsley.jpg
Crédits photo : Kingsley Coman (Facebook)

Articles similaires

Laisser un commentaire