Après la statut érigée en sa mémoire dans sa commune d’origine Sainte-Marie, un square rebaptisé en son nom, cette fois c’est une avenue qui portera bientôt le nom de Clarissa Jean-Philippe, la policière martiniquaise tuée par Amedy Coulibaly lors des attentats à Paris en janvier 2015.

La France et l’Outre-mer n’oublie pas Clarissa Jean-Philippe. Rappelez-vous, huit mois après le drame parisien qui a coûté la vie à la policière martiniquaise, une statue réalisée par l’artiste Jean-Marc de Pas a été érigée en sa mémoire dans sa commune natale Sainte-Marie, en Martinique.

Et en cette fin d’année, deux villes de France ont décidé de lui rendre à nouveau hommage : la première, Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines qui, par le biais de ses élus locaux a décidé de renommer son square Aristide Briand, en square Clarissa Jean-Philippe. La deuxième ville à honorer la mémoire de la martiniquaise est Montrouge qui se trouve dans les Hauts-de-Seine. Son conseil municipal a lui aussi procédé à une modification de nom le 17 décembre dernier. Cette fois ce n’est pas un square mais une avenue : « l’avenue de la Paix » portera également le nom de Clarissa Jean-Philippe.

 

Contactée par nos confrères de France tv Infos, la mairie de la ville a confirmé que le nom de la jeune femme « sera inscrit sous le nom de l’avenue de la Paix. La rue portera les deux noms ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.