Camus et Zig-Zag (Grands dauphins) - Petite-Terre, Guadeloupe - Crédits photo : Laurent Bouveret - ommag.info

Entre le 2 septembre et le 30 octobre 2015, quatre dispositifs de type C-POD ont été déployés par Agoa avec l’aide du Parc national de Guadeloupe. Ces dispositifs détectent les delphinidés. C’est la première fois que ce type de matériel est déployé en milieu tropical.

Comme l’indique les experts de l’AGOA, l’aire marine protégée dédiée aux mammifères marins dans les Antilles françaises, contrairement aux campagnes d’observations visuelles, les campagnes acoustiques permettent une détection des cétacés, de jour comme de nuit, et ce par n’importe quelles conditions météorologiques.

Pour enregistrer les dauphins, les équipes d’AGOA ont utilisé pour la première fois le C-POD, un dispositif léger, à grande autonomie (jusqu’à 4 mois) et qui permet la détection des clics de delphinidés sur un rayon de plus d’un kilomètre. Grâce à ce dispositif, la résidence des delphinidés dans certaines zones pourra être précisée apportant des informations précieuses pour la conservation de ces espèces.

Détecteurs de clics de delphinidés, Ilets Pigeon, Guadeloupe © Xavier Kieser / Parc national de Guadeloupe
Détecteurs de clics de delphinidés, Ilets Pigeon, Guadeloupe
© Xavier Kieser / Parc national de Guadeloupe

En couplant ce type de déploiement avec de l’observation visuelle, Agoa pourrait même à terme définir quelles sont les utilisations de ces zones par les dauphins (alimentation, sociabilisation…).

Phase test : une première dans les tropiques

L’eau chaude, la présence de nombreuses espèces de delphinidés ainsi que celle des crevettes claquantes, sont des paramètres qui n’ont encore jamais été testés sur ce dispositif. En effet, les paramètres de propagation du son varient notamment en fonction de la température. Le C-POD n’a été testé que dans des zones à faible diversité spécifique de delphinidés à la différence du périmètre Agoa qui recense la présence de plus d’une dizaine d’espèces de delphinidés.

Enfin, les crevettes claquantes, nombreuses dans la zone, émettent des sons de fortes intensités. Tous ces paramètres pourront plus ou moins impacter les données. C’est pour cette raison que les C-POD de la phase test ont été déployés avec des configurations différentes afin de tester la mieux adaptée pour un déploiement dans Agoa.

Cette phase test a été réalisée sur les bouées du Parc national de Guadeloupe en face de la commune de Bouillante.

Phase opérationnelle : application dans le sanctuaire Agoa

En cas de succès de la phase test, ces dispositifs pourront être déployés en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Martin ou à Saint-Barthélemy. Les déploiements pourront se faire sur des zones où les observations de delphinidés sont fréquentes afin de définir la fréquence de passage de ces espèces ou sur des zones où la connaissance est faible, ce qui permettrait l’acquisition de données sur des zones peu prospectées.

Articles similaires

Laisser un commentaire